Quel dosage pour une chape maigre ?

Forcemat » Gros oeuvre » Quel dosage pour une chape maigre ?
Article mise à jour le 2023-11-18T12:30:25.401Z

Dans le domaine de la construction, la chape maigre est un élément essentiel pour préparer et niveler le sol avant la pose d'un revêtement comme le carrelage ou le parquet. Il est donc primordial de connaître les bonnes pratiques pour réussir sa réalisation. Dans cet article, nous allons aborder les différentes étapes et astuces pour obtenir un dosage optimal de la chape maigre.

Qu’est-ce qu’une chape maigre et à quoi sert-elle ?

La chape maigre, également appelée chape de ravoirage, est un mélange de ciment, sable et eau qui permet de créer une surface plane et lisse. Elle est généralement utilisée en sous-couche pour accueillir des revêtements de sol tels que du carrelage, du parquet, du linoléum, etc. Son rôle principal est de répartir les charges et d'améliorer l'isolation thermique et phonique du sol, mais elle peut également être mise en œuvre pour corriger certains défauts de planéité ou pour intégrer des gaines techniques (électricité, , etc.).

Dosage idéal pour une chape maigre : les ingrédients clés

Pour réaliser une chape maigre de qualité, il est nécessaire de respecter un dosage précis des différents composants. Voici les proportions recommandées :

  1. Ciment : environ 250 kg pour 1 m³ de chape maigre (soit environ 10 % du volume total).
  2. Sable : environ 850 kg pour 1 m³ de chape maigre (soit environ 35 % du volume total).
  3. Eau : environ 200 litres pour 1 m³ de chape maigre (soit environ 20 % du volume total).

Il est important de bien respecter ces proportions pour obtenir une chape maigre homogène et résistante.

Les étapes clés pour réaliser une chape maigre

Préparation du support

Avant de couler la chape maigre, il convient de préparer le support qui doit être propre, sec et exempt de poussière. Il peut être utile de passer un coup d'aspirateur ou de balai pour éliminer les impuretés. Si le support présente des fissures ou des trous, ils doivent être rebouchés avec un mortier adéquat. Pour une meilleure adhérence de la chape, il est également conseillé d'humidifier légèrement le support à l'aide d'un pulvérisateur d'eau.

Mélange des ingrédients

Le dosage précis des ingrédients est essentiel pour réussir une chape maigre. Il est recommandé de tamiser le sable afin d'éliminer les impuretés et d'utiliser un ciment de qualité. Le mélange doit être effectué dans une bétonnière ou, à défaut, manuellement avec une pelle et une brouette.

Commencez par verser le sable et le ciment dans la cuve de la bétonnière (ou dans la brouette), puis ajoutez progressivement l'eau tout en mélangeant jusqu'à obtenir une consistance homogène et légèrement granuleuse. Il est important de ne pas trop mouiller le mélange pour éviter que la chape ne rétrécisse en séchant. La quantité d'eau peut varier selon les conditions climatiques et la nature du support, mais elle doit toujours rester dans la fourchette indiquée ci-dessus.

Coulage de la chape maigre

Le coulage de la chape maigre doit être effectué rapidement après le mélange des ingrédients, afin d'éviter que le mortier ne commence à prendre. Étalez le mélange sur le support à l'aide d'une truelle ou d'un râteau, en veillant à bien respecter l'épaisseur souhaitée (généralement entre 5 et 10 cm).

Pour assurer une meilleure planéité, il est conseillé de poser des repères de niveau (règle aluminium, chevilles, etc.) à intervalles réguliers et de tirer la chape à l'aide d'une règle de maçon en appui sur ces repères. Cette opération doit être réalisée avec soin pour garantir un résultat optimal.

Séchage et finition

Le séchage de la chape maigre est une étape cruciale pour assurer sa solidité et sa durabilité. La chape doit être laissée à l'air libre pendant au moins 24 heures avant d'être recouverte d'un film plastique ou d'une bâche pour éviter qu'elle ne sèche trop rapidement.

Il faut compter environ 3 semaines de séchage pour une épaisseur de 5 cm, et jusqu'à 6 semaines pour une épaisseur de 10 cm. Durant cette période, il est important de vérifier régulièrement l'état de la chape et d'éviter tout passage sur celle-ci afin de prévenir les fissurations.

Enfin, une fois la chape maigre parfaitement sèche, elle peut être poncée légèrement avec une ponceuse électrique si nécessaire pour éliminer les petites imperfections et obtenir une surface parfaitement plane et lisse.

Les erreurs à éviter lors de la réalisation d’une chape maigre

  • Un dosage inadéquat : respectez scrupuleusement les proportions indiquées pour garantir la résistance et la durabilité de votre chape.
  • Un mélange mal homogénéisé : veillez à bien mélanger tous les ingrédients pour éviter les grumeaux et les zones fragilisées.
  • Un support mal préparé : assurez-vous que le support soit propre, sec et dépourvu de poussière pour garantir une bonne adhérence de la chape.
  • Un séchage trop rapide : couvrez la chape avec un film plastique ou une bâche pour éviter les fissurations dues à un séchage trop rapide.

En suivant ces conseils et en respectant scrupuleusement les proportions indiquées, vous pourrez réaliser une chape maigre de qualité qui assurera une base solide et durable pour votre revêtement de sol.

Importance de la Qualité des Matériaux pour une Chape Maigre

\n\n

La construction d'une chape maigre solide commence par l'assurance d'un matériau de qualité.
Le choix du ciment est crucial dans ce processus. Il est recommandé d'utiliser un ciment de qualité premium pour garantir une durabilité et une résistance optimales.
De même, le sable utilisé doit être soigneusement tamisé pour éliminer toute impureté qui pourrait affecter l'intégrité de la chape.
L'eau aussi, bien que moins citée, a son importance : elle doit être claire et propre. De plus, sa quantité doit être soigneusement mesurée.
Ignorer la qualité de ces composants pourrait avoir des conséquences négatives sur l'endurance de votre chape maigre, allant d'une moindre résistance aux charges, à un manque d'efficacité en matière d'isolation.
Se concentrer également sur la qualité des matériaux peut aider à minimiser les défauts de planéité et à augmenter l'efficacité de l'intégration de gaines techniques comme l'électricité et la plomberie.

La préparation complémentaire du support pour chape maigre

Outre la propreté et l'absence de poussière, une préparation plus approfondie du support est bénéfique pour une chape maigre de qualité.
Il est avisé de vérifier la stabilité du support : un sol instable peut réduire la durabilité de la chape. Si cela est nécessaire, envisagez la mise en place d'un treillis d'acier pour renforcer la structure.
De plus, le traitement du support contre l'humidité est essentiel. L'excès d'humidité peut affecter le processus de durcissement de la chape et sa résistance finale. Investir dans la préparation du support peut être la clé d'un sol solide et durable.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Restons en contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Rejoignez la communauté Forcemat sur Facebook

À lire également

Laisser un commentaire