L’étanchéité d’un bâtiment est souvent négligée dans beaucoup de logements, même s’il peut entraîner des conséquences négatives insoupçonnées. Les professionnels rapportent que 30 % des problèmes proviennent uniquement de la toiture. Cette dernière doit donc être bien étanche pour protéger l’habitat. Heureusement, quelques travaux de réaménagements suffisent parfois à régler le problème. Comment faire pour assurer l’étanchéité de son toit ?

Que faut-il faire pour assurer l’étanchéité d’une toiture ?

Assurer l’étanchéité de la toiture face à l’air

Pour assurer l’étanchéité de votre toiture, il est possible d’agir sur deux fronts : de l’intérieur et de l’extérieur. L’isolation thermique extérieure (ITE) est un peu plus chère, mais elle est très efficace en plus de vous faire économiser plus en énergie en hiver.

Cette solution a aussi l’avantage de bénéficier d’une des meilleures isolations sonores du marché. Vous pouvez en plus profiter de l’occasion pour le décorer. Pour plus de précision, on vous suggère d’aller sur https://blog-deco-maison.com/ . En général, deux choix se présentent au particulier :

  • Insérer des panneaux sandwich autoportants, permettant d’avoir une couche isolante et un support pour couvrir la toiture.
  • Installer un isolant entre la charpente et la couverture (pour les toitures en pentes).

Si pendant la construction de votre maison, vous avez fait les erreurs suivantes, vous devez corriger rapidement le problème :

  • Dans un souci de ventilation, vous avez laissé trop de poches d’air entre la sous-toiture et l’isolation.
  • De peur de voir apparaître les champignons, vous n’avez pas utilisé assez de matériaux isolants. Même si beaucoup de gens ont tendance à penser la même chose, les moisissures adorent les endroits qui ne sont pas bien isolés.

Pour rectifier le tir, vous pouvez :

  • Rajouter des matériaux isolants comme la laine minérale.
  • Veillez à ce que la sous-toiture ne laisse pas passer l’air de l’extérieur, tout en empêchant la vapeur venant de l’intérieur de la maison de s’échapper.
  • Utilisez du mastic ou du ruban adhésif entre les jointures afin d’éviter la formation des ponts thermiques.

Assurer l’étanchéité de la toiture face à l’eau

  1. Les toitures plates ou toits-terrasses

Pour que les toitures plates soient étanches, il faut qu’elles soient légèrement inclinées. La pente est souvent comprise entre 2 et 15 degrés. En plus de cela, elles doivent subir de renforcements particuliers par rapport aux modèles traditionnels.

  • Les points sensibles comme les conduits de ventilations doivent être renforcés par des bandeaux de bétons pour mieux les protéger de l’eau.
  • Prévoir un système bien élaboré pour optimiser l’évacuation de l’eau de pluie comme les trop-pleins, les déversoirs, les dalles en béton ou les bacs en acier. Cela permet d’éviter les débordements en cas de forte pluie.
  • Renforcer autant que possible la couverture.

Les isolants utilisés pour étanchéifier les toits-terrasses sont :

  • Le bitume, qui est fixé avec l’aide d’un chalumeau.
  • La résine liquide (SEL).
  • L’EPDM qui est une membrane d’étanchéité synthétique.

Pour réparer les crevasses présentes sur la toiture plate, vous pouvez utiliser des bandes de polyester anti-fissure mélangées avec un peu de mastic.

  1. Comment étanchéifier les toitures en pentes ?

Les toitures en pentes évacuent l’eau plus rapidement par rapport aux toits en terrasse, cependant, vous devez installer un écran efficace pour protéger la charpente et les isolants. Pour avoir une protection optimale, vous pouvez installer ce qu’on appelle un « pare-pluie ». Si votre toiture est en tuile, l’écran de sous-toiture conduit les eaux infiltrées vers la gouttière et protège aussi la charpente du vent.

Vous devez aussi choisir l’angle idéal selon le type de matériau que vous utilisez comme les tuiles, le zinc ou l’ardoise. Pour favoriser le ruissellement de l’eau et minimiser l’infiltration, il faut les installer dans le sens de la pente.