in

Comment lutter contre l’humidité dans votre maison ?

L’humidité est parfois considérée comme un problème bénin. Cependant, ce phénomène est à prendre au sérieux, car il peut fragiliser votre construction et avoir des répercussions sur votre santé. Quelle est son origine ? Quelles sont les solutions préventives pour lutter contre l’humidité ?

Quelles sont les origines de l’humidité ?

La présence d’une nappe phréatique ou d’une source souterraine dans l’environnement d’une maison peut être à l’origine de son humidité. Ainsi, des signes d’humidité comme du salpêtre peuvent apparaître lorsque les fondations de votre maison ne sont pas parfaitement imperméabilisées. L’humidité peut être également liée aux remontées capillaires.

Le salpêtre

Le salpêtre est aussi connu sous le nom de « nitrate de potassium ». Il se forme à partir des sels minéraux quand les eaux souterraines entrent en contact avec les maçonneries. Une réaction chimique fait alors apparaître à l’intérieur aussi bien qu’à l’extérieur des murs des traces grises ou blanchâtres. Généralement, les traces de salpêtre se manifestent en bas des murs. Par exemple, on peut voir des traces de salpêtre sur les pots de fleurs en terre cuite.

Les remontées capillaires

La remontée capillaire est un phénomène physique caractérisé par la migration des eaux du sol jusqu’au niveau des murs d’une maison. Ce phénomène est souvent remarqué quand les matériaux de construction deviennent poreux. Les matériaux en maçonnerie présentent en général un certain degré de perméabilité à l’eau. Cela rend vulnérables à l’humidité les murs qui sont enfoncés dans le sous-sol. Le phénomène des remontées capillaires peut prendre plusieurs mois ou plusieurs années pour se développer. Une maison ancienne non protégée contre le problème d’humidité est donc plus exposée. Pour lutter contre un mur humide de maison ancienne, il existe toutefois plusieurs solutions.

Lire aussi:  Quelles solutions curatives et préventives contre la mérule dans les logements ?

Des fissures au niveau des façades extérieures peuvent également être à l’origine de l’humidité présente dans votre maison. Ainsi, ces fissures favorisent une infiltration d’eau par la façade et facilitent la formation des moisissures. La toiture peut aussi perdre son étanchéité et laisser infiltrer l’eau à l’intérieur de votre maison.

L’importance d’un expert pour diagnostiquer votre maison

Une maison où l’humidité est importante présente des risques pour ses occupants. Pour cela, l’intervention d’un expert est nécessaire. L’expert en humidité peut vous accompagner en effectuant une évaluation des dommages. L’audit est important, car elle peut vous permettre d’obtenir une indemnisation de la part de votre compagnie d’assurance. Pour cela, il est recommandé de joindre directement son assurance en cas de dommage lié à l’humidité. Celle-ci se chargera d’envoyer un expert pour diagnostiquer les dégâts. Le rapport de l’expert permet à l’assurance, après une évaluation, de vous indemniser à la hauteur des dommages subis.

Dans certains cas, certaines assurances refusent de payer une indemnisation. Vous pouvez dans cette situation faire appel à un expert d’assurés pour une réévaluation du sinistre. Ce dernier est également en mesure de défendre vos intérêts afin d’obtenir un dédommagement qui vous permettra de réparer tous les dégâts.

expert diagnostic humidité

Les solutions curatives

Des travaux sont indispensables à mener lorsque les remontées capillaires sont à l’origine de l’humidité dans votre maison. Il s’agira d’éviter le contact des fondations avec l’eau et de stopper leur montée. Il existe plusieurs procédés pour faire face aux remontées capillaires. Vous pouvez avoir recours aux techniques de drainage pour évacuer l’eau du sol et limiter son contact avec la maison. Vous pouvez également procéder à l’insertion d’une plaque ou à l’injection de produits hydrofuges pour créer une barrière étanche à l’eau. Il existe aussi des dispositifs électrochimiques pour limiter la remontée d’humidité.

Lire aussi:  Où stocker ses cartons pendant un déménagement ?

Comment éviter l’humidité au quotidien ?

Il est important de réaliser des traitements nécessaires lorsque le taux d’hygrométrie dans une maison est élevé. Il existe des solutions comme la vérification du taux d’humidité pour la prévention et pour garder votre maison saine.

Vous pouvez également faire installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), une VMR (Ventilation Mécanique Répartie) ou un échangeur d’air géothermique pour favoriser une ventilation naturelle. Pour lutter contre les moisissures, il faut automatiquement les nettoyer avec l’eau de Javel dès que vous remarquez leur présence sur vos murs. Vous pouvez avoir recours aux enduits ou aux peintures anti-humidité afin de protéger vos murs.

Si le problème d’humidité dans votre maison provient d’une fuite d’eau, la première chose à faire est de trouver son origine afin de la réparer. Pour rendre les murs imperméables à l’eau, il faut réaliser des traitements hydrofuges lorsqu’ils sont trop poreux. Lorsque vous remarquez la présence de salpêtre, vous pouvez injecter une résine spéciale dans les murs pour créer une barrière d’étanchéité.

La première routine à instaurer chez vous si vous vivez dans une maison qui présente des problèmes d’humidité est d’aérer son intérieur. En renouvelant l’air ambiant, vous vous débarrassez de l’excès d’humidité.

Pensez aussi à installer des absorbeurs d’humidité. Ils permettent de rendre sain l’air de la pièce dans laquelle ils sont installés. Il est également possible d’installer des plantes d’intérieur pour lutter contre l’humidité. En effet, certaines plantes comme la fougère de Boston ont la capacité d’absorber l’humidité.

Lire aussi:  Installation d’un monte-charge dans une maison

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage