Client Eni ? Contestez votre facture et divisez là par 10.

Forcemat » Entretien de la maison » Energie - Isolation » Client Eni ? Contestez votre facture et divisez là par 10.

En France, environ 100 000 clients ont été lésés cet été dans leurs factures d’électricité par le fournisseur Eni. Ses dirigeants ont été convoqués fin août par la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher et ont reconnu avoir envoyé des échéanciers de paiement incorrects à certains de leurs clients qui renouvelaient leurs contrats au cours du second semestre 2022. Ceci était principalement dû au fait que ces échéanciers n’intégraient pas complètement les mesures de protection gouvernementales, selon le cabinet de la ministre.

Des mesures de protection pour les consommateurs

Le gouvernement a mis en place un plafonnement des prix de l’énergie à l’automne 2021 pour contenir les factures énergétiques des Français alors que le pays sort progressivement de celui-ci d’ici fin 2024. Eni s’est engagé à mettre en œuvre des mesures correctrices garantissant la bonne facturation de ses clients sur la base du plafond des prix de l’énergie pour l’année 2023, a annoncé Agnès Pannier-Runacher à cette période. De plus, selon l’entreprise, les prix ont été mis à jour au niveau gelé du TRVE, applicable dès le 1er octobre, permettant aux clients de bénéficier de ces mesures pour les consommations postérieures au 30 septembre jusqu’à la fin de leur contrat.

Victoire d’un client mécontent

Face à cette situation, un client lésé a réussi à obtenir gain de cause et a vu sa facture divisée par dix suite à la mise en place des mesures correctrices. Cette victoire démontre que les consommateurs ont le pouvoir d’agir face aux erreurs commises par les fournisseurs d’énergie et qu’il est possible de se défendre efficacement lorsque l’on est bien informé sur ses droits.

Comment vérifier sa facture d’électricité ?

Pour éviter de subir des erreurs dans la facturation de son électricité, voici quelques conseils pratiques :

  • Vérifiez régulièrement vos factures : n’hésitez pas à consulter vos factures mensuelles ou annuelles et à y repérer d’éventuelles erreurs ou augmentations inhabituelles.
  • Comparez les tarifs : prenez le temps de comparer les offres du marché et celles de votre fournisseur pour vous assurer que vous bénéficiez des meilleures conditions possibles.
  • Contactez rapidement le service client en cas de problème : si vous constatez une erreur, contactez immédiatement le service client de votre fournisseur pour leur signaler et demander une correction.

Quels recours en cas de litige avec son fournisseur d’énergie ?

Si malgré vos démarches, vous ne parvenez pas à résoudre un litige avec votre fournisseur d’énergie, voici les différentes étapes à suivre pour faire valoir vos droits :

  1. Première étape : contactez le service client de votre fournisseur et exposez votre problème. Conservez tous les documents et échanges écrits relatifs à ce contact.
  2. Deuxième étape : si la réponse du service client ne vous convient pas, adressez-vous au médiateur national de l’énergie, un organisme indépendant chargé de défendre les droits des consommateurs en matière d’énergie.
  3. Troisième étape : en dernier recours, vous pouvez saisir la justice pour trancher votre litige en engageant une procédure auprès du tribunal compétent.

En conclusion, face aux erreurs de facturation de leurs fournisseurs d’énergie, les consommateurs doivent rester vigilants et connaître leurs droits. La victoire de ce client mécontent peut inspirer d’autres personnes confrontées à des situations similaires et prouve qu’il est possible de se défendre efficacement en étant bien informé et en suivant les bonnes démarches.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Restons en contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Rejoignez la communauté Forcemat sur Facebook

À lire également

Laisser un commentaire