in

Quelles solutions curatives et préventives contre la mérule dans les logements ?

Communément appelée la « lèpre de la maison », la mérule est un parasite végétal qui peut prendre d’assaut les maisons. Ayant une grande capacité de développement, sa présence peut devenir très nuisible pour un bâtiment.

Alors une fois détecté dans un logement, il est indispensable de vite agir pour détruire le champignon. Au mieux, il est même conseillé de prévenir son apparition. Dans l’un ou l’autre des cas, comment s’y prendre ? Découvrez des réponses dans cet article.

Faire un traitement curatif naturel

Plusieurs pensent à tort que la mérule ne peut être traitée par un procédé naturel. Pourtant, il existe de nombreux traitements naturels de la mérule en Bretagne qui permettent de lutter efficacement contre ce parasite. En plus d’être d’une grande efficacité, ces procédés ont également l’avantage d’être des solutions respectueuses de l’environnement.

Parmi ces traitements, le plus répandu est le procédé à chaud qui consiste à diffuser une forte chaleur au sein des locaux. Pour cela, il faut d’abord recouvrir tout le logement de bâches, afin de maintenir la chaleur sur une durée de 16 heures.

Une autre solution naturelle consiste à réchauffer l’intérieur du bâtiment avec un système à fioul prévu pour la circonstance. Avant de commencer le traitement, il est souhaité d’obstruer la résidence par l’intérieur.

Quel que soit le procédé choisi, les techniques naturelles sont les plus recommandées, car elles permettent d’assainir la maison entière. En effet, elles vous débarrassent aussi des punaises de lits et des insectes xylophages. Par ailleurs, ce sont des options très économiques, comparativement aux traitements chimiques.

Lire aussi:  Trois choses à savoir afin de réussir le choix d’un compresseur d’air

Recourir à un traitement thérapeutique chimique

Si le développement de la mérule persiste malgré le traitement naturel appliqué, il sera alors nécessaire de recourir à un traitement chimique. Dans ce cas, le recours à un professionnel s’impose, car il faudra évaluer le développement du champion ainsi que l’ampleur des dégâts. Ceci étant, vous pourriez assainir votre logement en cas de besoin avec une société comme BZH QUALITE.

Après avoir minutieusement étudié les lieux, l’expert vous proposera une solution adaptée à votre situation. Par conséquent, diverses techniques peuvent être utilisées, mais la plus répandue consiste à bruler les parties affectées. Ensuite, une solution fongicide sera appliquée à ces différents endroits.

Adopter des traitements préventifs

Plutôt que d’attendre l’apparition des mérules dans votre logement, il serait judicieux de prévenir l’invasion. Pour ce faire, il est souhaité de mettre la résidence à l’abri de l’humidité. De façon concrète, mettez en place un bon système de ventilation des locaux, notamment dans les salles humides (douche, buanderie, etc.).

Veillez à la réparation immédiate des canalisations endommagées, car les fuites d’eau pourraient entrainer de nombreux dégâts. Concernant la charpente et toute autre partie en bois, il importe d’assurer leur entretien régulier. Pour cela, il est souhaité de faire usage de solutions contenant des agents antifongiques actifs.

Par ailleurs, évitez de stocker du bois dans les endroits obscurs comme la cave, car ces lieux sont propices au développement de la mérule. Attention ! Le parasite se développe rapidement et apprécie les produits comme l’eau de javel et autres solutions ammoniaques. Alors si vous les trouvez chez vous, ne les touchez surtout pas et soyez prudent dans le choix des produits à utiliser.

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage