in

Où poser des clous podotactiles dans vos constructions ?

Les clous podotactiles ont pour rôle de prévenir les non-voyants et les malvoyants de la présence d’une zone dangereuse devant eux. À cet effet, la législation définit les endroits où ils doivent être posés dans les constructions afin d’accomplir efficacement ce rôle important. Leur choix doit également être fait suivant certains critères.

Comment choisir les bons clous podotactiles ?

La première chose à faire est de choisir des clous podotactiles respectant la norme. Quels que soient l’endroit où vous souhaitez l’implanter et le type de sol, votre clou podotactile doit être conforme à la norme NF-P98-351. C’est cette disposition légale qui définit les caractéristiques que les bandes podotactiles doivent avoir. Elle assure de même le respect de nombreuses exigences techniques telles que la stabilité face aux fluctuations de températures.

En dehors de la norme, vous pouvez prendre en compte :

  • le climat (proche de la mer par exemple),
  • le contraste visuel (il doit être de 70 % par rapport au sol),
  • la nature du sol.

Les paramètres tels que la fréquentation de la zone, la surface à couvrir, le climat et l’esthétique peuvent aussi vous aider à faire le bon choix. À l’image des clous podotactiles de EasyTactile, certains modèles répondent à ces différents critères techniques, météorologiques et également esthétiques.

L’obligation sur les clous podotactiles selon les constructions

La pose de clous podotactiles doit se faire à des endroits précis en fonctions des constructions. Il est ainsi nécessaire de créer une bande d’éveil à la vigilance lorsqu’il y a un escalier d’au moins trois marches dans un bâtiment collectif (immeuble d’habitation collectif neuf, établissement accueillant du public, bureaux, etc.). La bande d’éveil est aussi nécessaire en présence d’un escalier mécanique, d’un tapis roulant et d’une pente de plus de 6 %. Elle se pose en amont et en aval de ceux-ci.

Lire aussi:  Comment choisir sa lame de scie à ruban?

Pour avertir de la présence d’un escalier (même extérieur), il faut former une bande d’au moins 40 cm à 50 cm de l’escalier. Votre dispositif d’éveil doit par ailleurs être mis en haut de chaque volée d’escaliers. Les paliers intérieurs, encore appelés demi-paliers d’étage, doivent aussi disposer de bande podotactile à une distance de 0,50 m de la première marche.

clous podotactiles construction

En bordure de quais donnant accès aux transports collectifs, les clous podotactiles doivent être installés en continu. Toutefois, la bande podotactile n’est pas nécessaire lorsque le quai est doté d’un système de protection physique. Ce n’est pas non plus nécessaire pour les quais dont la hauteur par rapport au sol n’atteint pas 26 cm.

L’implantation de clous podotactiles est indispensable aussi pour la traversée de chaussée ou des voies ferrées. Dans ce cas, la bande d’éveil doit être mise parallèlement à la chaussée et tout au long du passage, à 50 cm de la voie.

Comment poser les clous podotactiles ?

Plusieurs méthodes sont utilisées pour la pose de clous podotactiles. L’une de ces techniques consiste à sceller les clous. C’est une méthode qui implique le perçage et l’utilisation d’une résine bicomposant. La pose avec de la colle est adéquate pour les supports précieux ou fragiles.

Une autre méthode consiste à enfoncer les clous podotactiles. Elle nécessite aussi un perçage. Cependant, c’est une cheville en polyamide qui est utilisée pour procéder mécaniquement au scellage en lieu et la place de colle. Il existe aussi des clous podotactiles à visser. Ils sont notamment conçus pour les revêtements en bois et les moquettes plutôt fines.

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage