Maçon : les précautions à prendre lors de vos travaux en hauteur

Forcemat » Professionnel - BTP » Maçon : les précautions à prendre lors de vos travaux en hauteur

En tant que maçon, vous devez prendre certaines précautions lors de l’exécution de vos travaux en hauteur. D’ailleurs, cela fait partie des obligations faites par le Code du travail. Et ce n’est pas pour rien. Ces mesures permettent de vous protéger contre les multiples dangers qui vous guettent lorsque vous restez en haut pour travailler. Découvrez donc ici quelles sont les précautions indispensables que vous devez prendre quand vous travaillez en hauteur.

Maçons, portez les bons équipements de sécurité

Le maçon exerce un métier qui l’expose à de nombreux risques : chute d’objets, objets volants, chocs au cours de la manipulation d’outils, etc. Pour cette raison, il est primordial qu’il se munisse des bons équipements pour sa protection. Vous devez notamment porter un casque de travail NF EN 397/A1 pour protéger votre tête. Celui-ci doit être choisi à la bonne taille pour une protection optimale. Selon vos habitudes de travail et vos préférences, vous pouvez aussi ajouter au casque une visière, plusieurs fixations pour la mentonnière ou encore un foulard intérieur.

Pour effectuer votre travail en toute sécurité, vous devez aussi vous équiper d’un dispositif de protection pour vos yeux. Cela vise à empêcher les projectiles et autres de rentrer en contact avec vos yeux et de provoquer des irritations ou des brûlures. Les lunettes avec protection latérale NF EN 166 sont les mieux indiquées dans ce cas. En dehors de cela, il est aussi nécessaire que le maçon protège ses oreilles pendant le travail. De nombreux bruits sont en effet produits sur un chantier et leur niveau sonore peut être très élevé. Pour ne pas endommager ses tympans, le maçon doit donc porter une protection auditive. Il peut s’agir de bouchons d’oreilles, de serre-tête antibruit ou encore de casque antibruit avec atténuation semi-active ou active.

Une protection respiratoire est aussi nécessaire pour lutter contre l’inhalation de résidus, de poussières et de produits toxiques. Le maçon doit aussi porter des vêtements de travail pour se protéger des risques de blessure et des intempéries. Des vêtements adaptés conçus avec des matières bien couvrantes et respirantes sont conseillés, tout comme des chaussures de sécurité.

Vérifiez que les échafaudages et les échelles utilisées sont en bon état

Avant de monter sur un échafaudage ou une échelle pour travailler en hauteur, vous devez procéder d’abord à quelques vérifications pour votre sécurité. Cet état des lieux doit se faire tous les jours. Ainsi, vous devez scruter de manière rigoureuse tous les éléments composant l’échafaudage. Il faut vérifier les ancrages, les goupilles, les plaques d’appui au sol, les freins de roue, les garde-corps, les stabilisateurs, etc. En ce qui concerne l’échelle, il faut contrôler les barreaux, la base et la corde. En cas d’anomalie, il est indispensable de procéder à la réparation ou si nécessaire au remplacement de l’échafaudage ou de l’échelle.

La vérification des échafaudages conçus pour vos travaux de maçonnerie vous permet d’éviter de nombreux risques. Vous évitez les chutes de hauteur qui représentent 16,1 % des accidents de travail dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). La vérification de ces outils de travail permet aussi de réduire les risques d’effondrement des planchers de l’échafaudage, les risques de basculement du dispositif, les risques de chute, etc.

échafaudage maçon

Assurez-vous que toutes les zones des travaux sont dégagées

Avant de commencer à travailler, vous devez vous assurer que votre espace de travail est bien sécurisé et bien dégagé. Cela permet de garantir votre sécurité et celle de tous les autres travailleurs. Cette inspection vous permet aussi d’éviter de détruire certains équipements dont l’endommagement peut provoquer de grands dégâts.

Il vous faut éliminer tous les débris, matériaux et outils dont vous n’avez pas besoin et qui peuvent empêcher le bon déroulement des travaux, voire constituer un danger pour vous et les autres personnes présentes sur le chantier. Les voies et les accès aux zones de travail doivent être bien dégagés afin que vous puissiez circuler librement. Tous les obstacles doivent alors être ôtés.

Pensez aussi à contrôler la présence d’éventuelles installations de réseaux téléphoniques ou électriques qui pourraient être sur les lieux. Ce sont des installations qu’il faut manipuler avec précaution pour ne pas les endommager. Gâter de tels équipements peut vous faire écoper d’amendes non négligeables.

Mettez en place un plan d’intervention en cas d’urgence lors des travaux de maçonnerie

Dans le domaine de la maçonnerie, les accidents peuvent subvenir à tout moment et être graves. De ce fait, il est fortement recommandé de mettre en place un plan d’intervention en cas d’urgence au cours des travaux. Pour mettre en place ce plan, il convient d’abord de procéder à une identification des éventuels risques. Généralement, il peut s’agir d’accidents en lien avec l’utilisation d’appareils électriques, de chutes d’objets ou en hauteur, etc.

Pour faire face adéquatement à ces risques, vous et les autres travailleurs devez suivre une formation sur les procédures d’urgence. Chacun doit aussi connaître l’emplacement des équipements de sécurité et maîtriser les issues de secours. Des équipements de sécurité tels que les extincteurs, les trousses de premiers secours et les dispositifs de protection individuelle doivent être facilement accessibles.

Par ailleurs, il est aussi primordial d’établir un système de communication efficace et clair afin que les travailleurs soient alertés en cas d’urgence. En dehors de cela, vous devez aussi établir des contacts avec les services d’urgence de la localité afin que ces derniers interviennent rapidement en cas de nécessité.

protection chantier indispensable contre les risques de chute et de blessure

L’importance de prendre des pauses régulières

Lorsque vous avez un projet de maçonnerie fastidieux, vous avez l’obligation de prendre régulièrement des pauses au cours de vos travaux. Cela vous permet de vous assurer de toujours avoir le niveau de concentration et d’attention indispensable pour mener à bien votre projet. La maçonnerie implique des travaux physiquement intenses. Au bout d’un certain temps de travail, le corps et le cerveau peuvent ainsi manquer d’énergie. Il est alors nécessaire que vous puissiez vous reposer et refaire le plein d’énergie et donc augmenter votre concentration et votre attention pour continuer.

Si vous ne prenez pas ces pauses régulières, vous vous exposez à des risques de blessure que peut engendrer une sollicitation excessive de vos muscles. Cela peut entacher la productivité et nuire également à la qualité des travaux. Pensez alors à prendre une petite pause toutes les 2 à 3 heures. Vous pouvez faire une pause de 10 ou de 20 minutes. Durant ce laps de temps, vous pouvez vous hydrater, vous étirer, prendre une collation, vous asseoir, vous allonger ou échanger avec d’autres collègues. L’important est d’arrêter de fournir des efforts durant ces moments afin que le corps et le mental se reposent.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Restons en contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Rejoignez la communauté Forcemat sur Facebook

À lire également

Laisser un commentaire