La famille s’agrandit et vous avez envie de plus d’espace dans votre maison ? Vous pouvez faire une extension pour l’agrandir, et accueillir plus de monde. Cependant, la facture peut vite grimper si vous n’évaluez pas dès le départ les dépenses annexes. De plus, le prix n’est pas le seul facteur à prendre en compte, car il y a aussi l’architecte, ce qui revient assez cher.

Quelles sont les options qui font qu’une extension coûte plus cher ?

  • Le recours aux services d’un architecte que vous devez faire si l’extension est supérieure à 150 m².
  • Les matériaux que vous allez utiliser.
  • Le choix des finitions.
  • Les travaux que vous devez faire avant pour préparer le terrain comme le terrassement, la démolition ou l’excavation.
  • Le nombre de portes et de fenêtres.
  • Les dimensions des pièces supplémentaires.

La construction d’annexe

La construction d’une annexe fait partie des options les moins chères si vous choisissez les préfabriqués en bois. Ces derniers sont réputés pour être économiques et écologiques en plus de la rapidité de construction, même s’ils nécessitent un traitement pour résister à l’humidité.

Vous n’avez pas à aménager votre maison contrairement aux autres options. Le coût de construction d’une annexe séparée peut aller de 900 à 1 200 euros par m². Vous pouvez aussi choisir le conteneur aménagé qui coûte largement moins cher avec en maximum 450 euros le m².

Pour plus d’idées sur les constructions déco, on vous propose d’aller sur salon-maison-bois.com.

Le rajout d’une pièce supplémentaire

Pour la construction d’une pièce supplémentaire, vous avez deux choix : la surélévation de la toiture et l’extension contiguë.

La surélévation de la toiture

La surélévation de la toiture consiste à augmenter la surface habitable en rajoutant un étage ou une pièce à un habitat. Les dépenses comprennent l’élévation du toit, ainsi que la construction d’un escalier et les travaux de renforcement de la charpente. Pour ne pas engager des travaux supplémentaires, l’angle de toiture doit être fixé à 30 degrés.

Pour une extension verticale de votre maison, vous devez compter entre 1 900 et 3 000 le m². Cependant, si vous devez faire une modification de la pente de votre toit vous devez débourser jusqu’à 4 200 euros le m². Les tarifs semblent légèrement élevés, mais si on doit compter le prix du m² dans les grandes agglomérations, ce n’est pas aussi cher que ça en a l’air.

Pour éviter les mauvaises surprises, n’oubliez pas de consulter le plan original de votre habitat afin de connaître la localisation des murs porteurs et du réseau électrique.

La construction d’une extension contiguë

L’extension contiguë consiste à augmenter l’espace de votre maison sans avoir à faire de grandes modifications sur la structure en place. Cependant, par rapport à la première option, elle nécessite des travaux supplémentaires, même si les coûts sont moins importants.

Vous devez d’abord faire un terrassement, créer les fondations de la structure, avant de vous lancer dans la maçonnerie et les finitions.

Le bois est la solution moins chère, avec un investissement moyen nécessaire de 1 000 euros par m².

Il y a ensuite le parpaing, à environ 1 500 euros le m², suivi de l’acier et du verre à 2 000 euros le m². Cette estimation ne comprend pas les travaux énoncés plus haut, ce qui fait que la construction d’extension latérale fait partie des options les plus coûteuses.

Cependant, sa facilité semble attirer beaucoup de personnes. Le bois est très prisé, car il permet d’économiser en chauffage, en plus du prix et son esthétique naturellement chaleureuse.