in

Que choisir entre une motorisation à vérin ou à bras pour son portail à battant ? : connaître les caractéristiques

A modern videophone with a letterbox and a wireless card reader, mounted in panel fence in anthracite color, visible wicket.

Ouvrir le portail de sa maison n’a jamais été aussi facile qu’avec la motorisation des portails. Ces dispositifs permettent d’ouvrir en un clin d’œilun portail à distance, sans faire l’effort de sortir de sa voiture.

Ils peuvent très bien s´adapter à tous les modèles de portails ainsi qu’à toutes les matières avec lesquelles ils sont fabriqués. Cependant, pour avoir une bonne motorisation, il faut la choisir convenablement. Un portail à deux battants n’aura pas les mêmes besoins qu’un autre modèle. Les moteurs les plus souvent utiliséssont à bras et à vérin. Chacun a ses qualités et ses défauts.

Motorisation de portail avec deux battants : comment la choisir ?

Il existe plusieurs types de motorisation de portails différents. Ces dispositifs s’adaptent aux portails de toutes les tailles ainsi que toutes les dimensions, il faut juste savoir les choisir.

Pour trouver une motorisation parfaite pour son portail à battant, il faut prendre plusieurs aspects en considération, à savoir :

  • le poids des battants : certains dispositifs peuvent supporter des portails très lourds tandis que d’autres non. Un mauvais choix pourrait engendrer des problèmes d’usure ou de surchauffe avec le moteur ;
  • l’espace qu’il y a autour du portail : certains modèles sont vraiment discrets et ne prennent que très peu de place alors que d’autres nécessitent plus d’espace pour leurs mouvements ;
  • la matière avec laquelle sont fabriqués les battants de portails : il arrive fréquemment que des motorisations mal choisies finissent par abîmer considérablement le portail. C’est principalement dû au fait que celui-ci soit fabriqué dans une matière pas assez solidecomme le PVC ou l’aluminium.
Lire aussi:  Comment fonctionne l'électrolyse au sel ?

Faut-il opter pour une motorisation à bras ou à vérin ?

Tous les portails ne se ressemblent pas. Certains sont grands, pèsent lourd ou possèdent deux battants. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des motorisations adaptées à tous les modèles.

Ces motorisations peuvent être alimentées aussi bien avec de l’électricité que des panneaux solaires. Il est assez difficile de faire un choix lorsqu’on ne sait pas sur quels critères baser ses recherches.

C’est surtout la taille, le poids et l’alimentation de la motorisation qui doivent être considérés pour choisir sa motorisation. Il existe en tout deux systèmes de motorisation différents :

  • la motorisation à vérins ;
  • la motorisation à bras.

Nous allons voir maintenant les particularités de chacune de ces options ainsi que le type de portail auquel elles sont le plus adaptées.

La motorisation à vérin

La motorisation à vérin ne prend que très peu d’espace. Elle est donc parfaite pour les endroits où l’espace est trop restreint pour faire bouger un bras articulé. Cette installation est discrète et ne nécessite que 20 cm d’espace autour du pilier pour fonctionner.

Ce type de dispositif peut supporter un portail de 2 m de largeur, avec un poids de 200 kg. Il faut tout de même préciser que les vérins peuvent considérablement déformer un portail.

De ce fait, il est recommandé de les utiliser pour un portail bien solide, soit en bois, en acier ou en fer.

La motorisation à bras

La motorisation à bras est certes plus encombrante que celle à vérins, mais elle permet de maintenir l’état d’un portail à battant sans l’abîmer. C’est notamment parce que le fonctionnement de ces bras est très similaire à celui d’une ouverture manuelle.

Lire aussi:  Découvrez les avantages d'un abri de piscine

Les bras n’engendrent que très peu de contraintes physiques et n’abîment le portail avec le temps.

Ce dispositif est bien sûr robuste, mais il possède quelques défauts, à savoir :

  • il est encombrant : il fait laisser au moins 40 cm à 50 cm d’espace autour des piliers pour qu’il puisse fonctionner correctement ;
  • l’ouverture du portail n’est pas totale : bien trop souvent, elle se limite à 120°.

Les motorisations à bras sont plus adaptées aux portails légers et fabriqués en bois, en PVC ou en aluminium.

Qu’en est-il de l’alimentation ?

Dans une majorité des cas, un transformateur délivre du 12 V ou du 24 V à partir des 230 V qu’il a reçu. Ces transformateurs peuvent alimenter sans problème des motorisations qui demandent cette puissance.

Pour ce qui est des motorisations à 230 V, elles nécessitent qu’un transformateur soit intégré dans un circuit imprimé pour être bien alimenté. Elle peut faire fonctionner n’importe quel portail. L’avantage avec les motorisations à 12 V/24 V, c’est qu’on a la possibilité de les accompagner d’un kit solaire qui se compose d’une batterie et de panneaux solaires.

Written by Marc LEDOUX

Rédacteur web passionné de bricolage, de décoration et de peinture, je vous livre les dernières actualités en vous partageant mes dernières créations