Panneaux solaires : Quelles aides puis-je obtenir ?

Forcemat » Entretien de la maison » Energie - Isolation » Panneaux solaires : Quelles aides puis-je obtenir ?

Les sont aujourd'hui une solution économique et écologique. Pour encourager les Français à s'équiper et atteindre l'objectif ambitieux d'avoir 40 % des énergies renouvelables dans le mix énergétique français d'ici 2030, plusieurs aides existent pour cette installation, dont voici un guide complet.

Tout savoir sur les panneaux solaires

Un panneau solaire est un dispositif plat qui est installé sur le toit de votre maison ou, plus rarement, dans votre jardin. Ces matériaux semi-conducteurs exploitent l'énergie solaire gratuitement afin de produire de l'électricité, du et/ou de l'eau chaude. Il existe des panneaux hybrides qui font les deux. Lorsque le soleil brille, les cellules photovoltaïques transforment l'énergie solaire en courant alternatif grâce à un onduleur. Le surplus peut ensuite être réinjecté dans le réseau électrique pour un coût avantageux.

Combien coûte l’installation de panneaux solaires chez soi ?

Le prix varie entre 2 200 et 3 500 €/kWc selon la taille de l'installation, ses performances, le type de pose et les difficultés d'installation relatives à votre toiture.

  • Pour un foyer moyen de 4 personnes, comptez 8 000 à 14 000 € pour une installation de 4 kWc.
  • Une installation solaire thermique, qui permet l'utilisation du chauffage, coûte entre 5 000 et 12 000 €.

Cela reste néanmoins un investissement à long terme, car vous commencerez à rentabiliser votre installation au bout de quelques années.

À quelles aides prétendre pour l’installation de panneaux solaires en 2023 ?

aide financiere

Il est possible de bénéficier d'aides financières pour installer des panneaux solaires en France en 2023.

Les aides au photovoltaïque

En 2022, le gouvernement a mis en place plusieurs aides pour encourager l'installation de panneaux photovoltaïques :

  1. Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) : jusqu'à 30 % des dépenses engagées, plafonnées à 8 000 € par an et par foyer fiscal, pouvant aller jusqu'à 16 000 € pour les ménages très modestes ;
  2. La prime à l'autoconsommation : jusqu'à 1 000 € pour l'achat et l'installation d'une installation inférieure à 3 kWc ;
  3. La TVA réduite à 5,5 % pour les panneaux photovoltaïques, le raccordement et la main d'œuvre ;
  4. Le rachat de l'électricité produite à un tarif encadré par la loi ;
  5. La prime à la conversion pour remplacer une chaudière au fioul ou bois par des panneaux thermiques, plafonnée à 2 500 €.

Les aides au solaire thermique

Pour les installations thermiques, il existe également des aides mises en œuvre par les autorités pour encourager cette transition énergétique.

  • Le CITE, qui s'applique également aux capteurs thermiques ;
  • Les aides locales proposées par certaines municipalités, des organismes publics ou des associations ;
  • La TVA à taux réduit de 5,5 % pour l'installation et la main d'œuvre ;
  • La prime « Habiter Mieux » proposée par l'ANAH, qui peut s'élever jusqu'à 15 000 € pour une installation intégrale.

Bref, des aides diverses pour vous accompagner dans votre projet et faciliter la transition énergétique en France. Avec les performances optimales des panneaux solaires et l'ensemble de ces aides, il devient donc possible de rentabiliser son installation en 2023.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Restons en contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Rejoignez la communauté Forcemat sur Facebook

À lire également