Back to top

Trois choses à savoir afin de réussir le choix d’un compresseur d’air

Trois choses à savoir afin de réussir le choix d’un compresseur d’air

Le compresseur d’air apparait sans aucun doute comme l’outil le plus polyvalent présent dans un atelier. Il est utilisé pour gonfler des roues tout comme il peut également être associé à un outil pneumatique pour réaliser des travaux de perçage. Toutefois, comme pour tous autres outils, l’acquisition d’un compresseur d’air doit tenir compte de vos besoins. Cet article vous présente donc davantage d’informations sur cet équipement d’atelier.

Son fonctionnement

Le compresseur d’air à un fonctionnement plutôt simple. En effet, cet outil est constitué d’une cuve et d’un moteur électrique ou thermique qui active le mouvement d’un cylindre.

Grâce à cette activation, l’air est mis sous pression à l’intérieur de la cuve. Une fois que la pression est suffisante à l’intérieur de la cuve, le moteur s’arrête et votre compresseur est prêt à être utilisé. Voilà la description générale du fonctionnement d’un compresseur d’air.

Par ailleurs, il existe trois grands types de compresseurs que vous pouvez découvrir sur https://boutique.bpac.fr/97-compresseur-air-comprime avec chacun leurs particularités de fonctionnement. D’abord, nous avons les compresseurs à piston qui fonctionnent avec un piston, qui, poussé à l’intérieur d’un cylindre, permet la mise sous pression de l’air.

Ensuite viennent les compresseurs rotatifs à vis constitués d’une vis composée elle-même par 2 rotors qui tournent l’un vers l’autre. L’espace entre les 2 rotors diminue progressivement et crée l’air sous pression. Enfin, nous avons les compresseurs à palette qui sont composés d’un rotor qui, en tournant, libère les palettes sous l’effet de la force centrifuge. Ce sont ces palettes qui permettent l’augmentation de la pression de l’air.

Lire aussi:  Comment choisir son robot laveur ?

Ses utilisations possibles

Avant de choisir votre compresseur d’air, vous devrez bien cerner votre utilisation. C’est de cette utilisation que va découler le choix de votre outil. Il existe de nombreuses utilisations pour un compresseur d’air. Primo, il peut servir au gonflage des pneus. Il s’agit là de l’utilisation la plus courante au niveau domestique.

Secundo, il peut servir au sablage. Cette action a pour objectif de nettoyer tous types de surfaces en y propulsant du sable sous pression. Pour le sablage, vous vous tournerez plutôt vers un modèle de compresseur à piston ou à palette. Tertio, le compresseur d’air peut servir à la peinture.

En effet, que vous utilisiez un pistolet à peinture classique ou un aérographe, le compresseur d’air est une nouvelle fois indispensable pour réaliser des peintures de qualité.

Quarto, il peut servir à brancher des outils pneumatiques. De nombreux outils sont disponibles en pneumatique et vous permettront de bénéficier de la puissance de votre compresseur d’air. Par ailleurs, quelques critères sont à vérifier lors du choix de votre compresseur.

Ses critères de choix

En fonctions des diverses utilisations possibles du compresseur à air citées ci-dessus, plusieurs critères entrent en jeu lors du choix de votre outil. En effet, vous devrez vérifier que votre compresseur s’adapte à votre besoin. Pour ce faire, vous aurez à tenir compte de certains éléments.

Le moteur : il vous faudra choisir entre un compresseur électrique ou un compresseur thermique. Vous devrez donc surtout choisir en fonction de la puissance dont vous avez besoin.

Le débit d’air : il correspond plus exactement aux performances de votre outil en termes d’aspiration ou d’expiration de l’air. Si vous voulez vous servir de votre compresseur pour un usage domestique comme le gonflage des pneus par exemple, un modèle avec un débit d’air de 150L/min est suffisant.

Lire aussi:  10 CONSEILS D'ENTRETIEN DU TOIT QUE CHAQUE PROPRIÉTAIRE PEUT (ET DEVRAIT) SUIVRE

La taille de la cuve : la taille de la cuve correspond simplement au volume d’air que le compresseur est capable de stocker si vous avez une utilisation relativement intensive et surtout prolongée de votre outil. N’hésitez pas à prendre un compresseur équipé d’une cuve avec une contenance aux alentours de 50 litres qui vous assurera une bonne autonomie.

En somme, il faut choisir un compresseur d’air selon ses besoins.