Le lombricompost est un fertilisant naturel indispensable pour vos potagers, gazons et autres plantes. Produit par un dispositif appelé lombricomposteur, ce compost naturel assure une bonne croissance à vos plants. Comment obtenir un tel fertilisant ? Voici l’essentiel à savoir sur l’appareil qui sert à le produire.

Le lombricomposteur : quelles utilités ?

Le lombricomposteur est un dispositif de transformation des déchets organiques en compost liquide et solide utilisable pour les plants. L’utilité première du lombricomposteur est d’ordre environnemental et sanitaire.

Les biodéchets représentent environ 30 % du contenu de votre poubelle, l’équivalent de 100 kilogrammes de déchet par personne en une année. Le lombricomposteur vous permet de recycler ces déchets au lieu de les jeter, incinérer ou enfouir.

Cet appareil vous aide à produire un compost 100 % naturel, sans polluants chimiques offre une protection et croissance saine à vos plantes. En effet, le compost produit par le lombricomposteur est très riche en éléments nutritifs qui favorisent la biodiversité et ne présentent aucun effet dégradant pour les sols.

Le lombricomposteur vous offre un fertilisant qui en plus de faire croître vos plantes, limite la pollution des eaux. Le lombricompost filtre 60 à 95 % des polluants contenus dans les eaux de ruissellement. Il ne fait donc plus aucun doute sur le caractère éco-responsable du lombricomposteur.

Comment se présente le lombricomposteur de chez natuco ?

Les lombricomposteurs lombrico sont fabriqués en France par l’entreprise Natuco. Ils sont composés d’une large ouverture (trappe) pour faire rentrer les biodéchets, d’un bac divisé en deux parties et d’un récupérateur d’engrais liquide. Il est doté de poignées qui vous permettent de facilement le manier.

Les matériaux de conception de lombrico sont entièrement écologiques. En effet, il est conçu avec des bois issu de forêts durables. Ce carrosse en bois est protégé par de l’huile de lin naturel et la peinture utilisée est de classification A+ et sans formaldéhydes. Les poignées sont fabriquées en fibres d’ananas.

Comment faire du lombricompostage avec le lombrico ?

Les vers sont les principaux acteurs du lombricompostage. Votre rôle est de juste mettre en place le lombrico, faire des apports en bio-déchets, surveiller pour savoir quand récolter.

Pour ce faire, retirez le bac de compost, mettez ensuite dans l’un de ses côtés des morceaux de carton humidifiés, avant d’installer la litière avec environ 250 grammes de vers. Après cela, replacez votre bac en mettant la partie remplie sous la trappe et laissez les vers s’habituer à leur nouvel environnement.

Passé un délai d’une semaine, vous pouvez commencer à y mettre de petites quantités de déchets organiques. Augmentez progressivement la quantité de déchets jusqu’à ce que la première partie soit complètement remplie. Une fois ce cap franchi, retirez le bac de votre lombrico et ajoutez une fine couche de papier coupé et humidifié sur la partie pleine.

Remettez votre bac cette fois, à l’inverse (partie vide sous la trappe), et continuez à mettre vos déchets. Après avoir fini le stock de nourriture de l’autre côté, les vers seront attirés par celui du second côté et y migreront naturellement. Vous pouvez maintenant récolter le compost laissé dans la première partie et reprendre le même processus.