Quelle alternative au béton pour les fondations ?

Forcemat » Gros oeuvre » Quelle alternative au béton pour les fondations ?

Si de nombreux projets de construction utilisent le béton comme élément fondamental de fondation, c'est avant tout parce qu'il permet une construction rapide tout en assurant une certaine résistance et une durabilité à la structure. Cependant, il faut savoir que la production de ce matériau est une véritable source de pollution, notamment via l'émission massive de gaz à effet de serre. Aujourd'hui il s'agit d'une problématique plus ou moins majeure pour l'environnement. Il existe toutefois des alternatives plus saines, que les professionnels de la construction peuvent utiliser pour assurer les fondations des projets divers. Découvrons-les.

Le ciment naturel

La fabrication du béton repose sur le traitement d'un ciment cuit à une température atteignant les 1400 °C. Cela exige donc une grande quantité d'énergie à exploiter. Cela peut aussi générer une très forte pollution de l'air. 

Ainsi, il serait beaucoup plus judicieux de se tourner vers du ciment naturel pouvant être traité à une température beaucoup plus basse. (Soit de 700°C environ). De ce fait, il y aura moins de consommation d'énergie et l'empreinte écologique est plus réduite. Vous pouvez d'ailleurs visiter la page Technobio pour vous informer des différentes solutions durables en matière d'architecture.

Le bois

Le bois est aussi un matériau durable très utilisé dans la construction. Si le bois est recommandé, c'est parce qu'il présente de nombreux avantages :

  • Une grande disponibilité grâce à sa pousse naturelle
  • Un matériau renouvelable
  • Un matériau pouvant absorber le dioxyde de carbone dans l'atmosphère
  • Un processus de fabrication nécessitant que très peu d'énergie
  • Une légèreté dans la structure pouvant réduire favorablement les charges de construction et les autres besoins en fondation
  • Une forte résistance
  • Une mise en œuvre rapide

La terre crue

Cela regroupe la terre battue ou encore les blocs de terre comprimée. La terre crue a longtemps été employée dans la construction traditionnelle. Pendant un certain temps, l'utilisation du béton, de l'acier ou encore des briques en céramique a laissé de côté la terre crue pour des aspects plus esthétiques et modernes. Cependant, ce matériau présente un intérêt majeur dans la construction actuelle et ce pour de nombreuses raisons :

  • Une meilleure isolation thermique grâce au stockage de la chaleur et sa restitution ultérieure.
  • Une dépense énergétique maîtrisée, voire réduite (ne plus recourir au et à la climatisation)
  • Une meilleure isolation phonique
  • Aucune présence d'adjuvant et aucune odeur

Les bottes de paille

La paille peut être une alternative efficace pour la construction. Elle peut être utilisée sous les formes suivantes :

  • Murs porteurs : Vous bénéficiez ainsi d'une polyvalence au niveau de la conception et la construction de murs de différentes hauteurs.
  • Enceintes
  • Isolation : Vous bénéficiez d'une bonne isolation thermique

Tout comme le précédent matériau, la paille ne nécessite que très peu d'énergie pour sa production. Elle est recyclable et peut donc être réutilisée afin de ne produire aucun déchet environnemental.

Le béton de chanvre

Les bétons écologiques sont davantage sollicités. Vous pouvez également utiliser le béton de chanvre qui s'obtient à partir de particules de chanvre, d'eau, de liant et des adjuvants. Cette alternative présente également des avantages considérables comme :

  • Un meilleur confort thermique pour toutes saisons
  • Une meilleure isolation acoustique
  • Un niveau d'humidité optimal
  • Un bilan carbone optimal avec une absorption de grande quantité de CO2
  • Une réduction de 70% du besoin en chauffage

Le carton

Une alternative encore plus innovante est l'utilisation du carton. Cette initiative a été pensée et réalisée par Shigeru Ban. Il a d'ailleurs prouvé l'efficacité de cette solution via la construction de bâtiments et de pavillons pour refugiés, à savoir la cathédrale de Christchurch située en Nouvelle-Zélande. 

Ce matériau possède aussi des avantages, à savoir :

  • Une grande résistance
  • Une grande légèreté
  • Un transport facile
  • Un matériau recyclable et très peu énergivore

Pourquoi éviter l’utilisation du béton armé ?

Mis à part le fait que ce type de matériau pollue l'environnement, il existe également d'autres raisons d'éviter son utilisation :

  • Une contrainte interne telle que la traction
  • Une altération du champ magnétique naturel
  • Un impact sur la santé du corps par une diffusion radioactive des cendres volantes et des scories sidérurgiques

Il faut également savoir que le ciment du béton armé peut bénéficier d'une durée de vie moindre notamment dans les zones à forte conductivité, par exemple en présence d'une humidité constante des fondations enterrées. Cela peut donc accélérer la décomposition moléculaire et provoquer une oxydation prématurée de l'armature. Enfin, le béton armé peut dévitaliser l'homme via l'absorption d'énergie vitale. 

Ce qu’il faut prendre en compte lors du choix du matériau de fondation

Bien qu'il existe de nombreuses alternatives au béton, vous devez tout de même étudier certains points de vigilance. Pour cela, assurez-vous à ce que votre terrain puisse être bien propice à la construction. Il faut également prêter attention sur le type de fondation que vous souhaitez réaliser. Est-ce une fondation de plain-pied ? Vous devez ainsi prévoir si le type de matériau utilisé saura répondre efficacement à ce besoin.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Restons en contact !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Rejoignez la communauté Forcemat sur Facebook

À lire également