in

Quel materiel pour peindre ?

Les travaux de rénovation nécessitent d’importantes ressources financières et matérielles. Cependant, pour effectuer et réussir la peinture d’un support lors de cette opération, il faut se munir du bon outillage. Prenez alors connaissance du matériel dont vous aurez besoin pour peindre !

Le matériel pour la préparation du support à peindre

Avant de commencer à peindre le support, il est indispensable que vous le prépariez.

En effet, vous devez veiller à ce que le support à peindre soit sec, propre et plat. Pour une bonne réussite de cette opération, l’utilisation de certains matériels est nécessaire. Vous devez vous munir d’une brosse afin de frotter les impuretés présentes sur la surface à peindre. Une éponge végétale, un seau contenant de l’eau ainsi qu’un chiffon sec pour enlever la poussière s’avèrent également très importants.

Dès lors qu’il s’agit des travaux de rénovation où vous devez appliquer la peinture sur une surface abîmée, d’autres équipements supplémentaires doivent être utilisés. Pour effectuer le colmatage des fissures et trous, l’utilisation d’un enduit de rebouchage est capitale. Les imperfections issues du lissage doivent être corrigées par un papier abrasif à grain fin. L’enduit de lissage, si nécessaire, ainsi que des spatules et des couteaux sont des accessoires qu’on doit retrouver dans les équipements.

Lire aussi:  Comment peindre sans poncer ?

Le matériel pour la protection de la pièce contre la peinture

Après le nettoyage du support à peindre, l’application de la peinture doit être précédée d’une étape très importante. Il s’agit de la protection de toute la pièce, de même que l’ensemble des éléments qui sera peint. La pièce nécessite qu’on lui accorde beaucoup d’attention et de soin.

Plus précisément, lors de l’application de la peinture, et plus généralement sur le rouleau, d’énormes projections de ce fluide sont observées. Une grande charge de peinture appliquée aux pinceaux et aux rouleaux favorise l’écoulement du liquide sur le sol. À cet effet, il est important d’assurer la protection de la pièce ainsi que celle de votre propre personne. Pour y arriver, il faudra disposer de certains outils. Il s’agit :

  • d’un tournevis permettant d’ôter les luminaires, les interrupteurs ainsi que les prises de courant ;
  • un masque, des gants, de même que des lunettes pour vous protéger des projections de peinture ;
  • des bâches pour assurer la protection du sol et des meubles éventuellement laissés à l’intérieur de la pièce ;
  • du ruban de masquage favorable à la couverture des encadrements des portes et fenêtres, mais également le haut des plinthes.

Dès lors que vous avez fini de protéger la pièce contre toute projection de peinture, vous pouvez passer à l’application proprement dite de la peinture sur le support. Là encore, certains équipements sont aussi indispensables.

Le matériel indispensable à l’application de la peinture

Avant d’ouvrir le pot de peinture, plusieurs outils doivent intervenir. Ces derniers vous aideront dans l’application du liquide sur le support. Au nombre de ceux-ci, on retrouve :

  • les bacs ou seau à peinture ;
  • les pinceaux à rechampir ;
  • les rouleaux à rechampir.
Lire aussi:  Comment appliquer du vernis en bombe

N'oubliez pas les rouleaux avec manche.

Les bacs ou seau à peinture

Le bac vous permet de récupérer peu à peu la quantité temporaire de peinture à utiliser pour peindre une partie de la pièce. Vous serez donc mis à l’abri du fait que le reste du liquide contenu dans le pot se sèche au cours du travail.

Les pinceaux à rechampir

Le pinceau à rechampir existe sur plusieurs variétés. Il vous faudra faire le bon choix en tenant compte de plusieurs critères, mis à part sa souplesse et sa bonne qualité. Au nombre des critères qui doivent favoriser le choix des pinceaux à rechampir, il s’agit du type de peinture à appliquer et de la configuration du support devant recevoir cette peinture.

Les rouleaux à rechampir

Par opposition aux pinceaux, les rouleaux doivent être choisis en prenant en compte leur composition et la dimension de ses poils. En effet, pour peindre une surface lisse, le rouleau à poil court est adapté. En revanche, celui à poil long est le mieux indiqué pour la peinture des surfaces rugueuses.

Les rouleaux avec manche

Lorsque la surface à peindre est par exemple le plafond, il faut vous munir d’un rouleau ayant une manche. Les manches vous permettent de faire la peinture de cette surface tout en ayant vos pieds en équilibre sur le plancher.

Lire aussi:  Repeindre son salon

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage