in

Processus BIM et construction des bâtiments

Malgré la nostalgie chez les adeptes de la vieille école, les nouvelles technologies apportent de nombreux avantages non négligeables notamment pour la construction des ouvrages. En effet, celles-ci facilitent le travail pour tous les acteurs du BTP de façon remarquable. L’apparition des logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO) a notamment révolutionné le secteur du bâtiment, puis les logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO). Une troisième révolution a lieu dans le secteur du BTP ces dernières années, avec l’apparition de la modélisation BIM et la création de nouvelles méthodes de gestion des informations d’un projet de construction. Aujourd’hui, tous les intervenants d’un chantier suivent une démarche collaborative autour d’une unique source d’informations : la maquette numérique BIM. Ainsi, chaque acteur réalise son modèle métier et le partage pour enrichir le modèle central du projet de construction : la maquette BIM fédérée (résultat de la concaténation de tous les modèles métiers).

Qu’est-ce que le BIM ?

BIM signifie Building Information Modeling que l’on peut traduire tout simplement par : le processus de modélisation des données de la construction, à travers la réalisation d’une maquette numérique. BIM signifie aussi Building Information Modelpour désigner la maquette elle-même ; ou encore Building Information Managementpour parler de la gestion des données de la maquette tout au long des différentes phases du projet BIM.

La maquette BIM est une base de données, intégrant des informations géométriques et des informations alphanumériques portées par des objets paramétriques. Elle affiche les éléments du gros œuvre tels que les fondations, les murs, dalles, poteaux et poutres ; mais aussi les éléments des corps d’état architecturaux tels que les fenêtres, les portes, les façades et la toiture. Les corps d’état techniques sont également présents : CVC, plomberie et électricité. Des bureaux d’études BIM permettent de définir et gérer les informations incluses dans la maquette numérique à travers des missions de BIM Management et AMO BIM (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage BIM).

Lire aussi:  Nos conseils pour trouver un electricien fiable

La maquette numérique BIM en bref

La maquette BIM contient des objets avec toutes les informations sur leurs caractéristiques et leurs relations avec d’autres objets. Le BIM management fait référence à la gestion, à l’échange et à l’usage des informations contenues dans la maquette numérique. Chaque intervenant d’un projet de construction travaille ainsi sur un modèle 3D unique et plus enrichi du bâtiment. Ce modèle est la reproduction de l’ouvrage à l’identique dans un espace virtuel.

La maquette BIM est ainsi un avatar du bâtiment créé dans un premier temps par l’architecte. Elle est ensuite exploitée, modifiée, mise à jour et complétée par les bureaux d’études techniques et les entreprises du BTP intervenant sur le chantier. Puis, le client exploitera cet avatar dans le cadre de la maintenance et des travaux futurs. La maquette numérique peut même servir lors de la démolition. En un mot, elle reste utile au cours de la durée de vie de l’ouvrage.

Qui sont les professionnels du bâtiment qui utilisent les processus BIM ?

Nous avons déjà parlé des architectes, des bureaux d’études techniques et des clients. Mais en réalité, les acteurs du BIM sont largement plus nombreux. Ils utilisent des outils spécifiques leur permettant de créer, d’enrichir et d’exploiter la maquette numérique BIM. Les professionnels du bâtiment qui font usage du BIM sont (par ordre d’entrée en scène) :

●        Les géomètres qui collectent les données existantes avec des outils d’acquisition tels que le télémètre laser.

●        Les architectes qui réalisent leurs esquisses avec des logiciels de conception 3D comme Autodesk Revit, ArchiCAD ou Trimble Plancal-NOVA.

Lire aussi:  Le prix du carrelage et de sa pose

●        Les bureaux d’études structure qui approfondissent et enrichissent les esquisses des architectes avec des logiciels comme Graitec Advance et Revit Structure.

●        Les bureaux d’études fluides.

●        Les bureaux d’études spécialisées dans la synthèse technique et architecturale.

●        Les industriels de la construction qui suggèrent leurs catalogues de produits sous forme d’objets BIM (briques de maquettes 3D).

●        Les pouvoirs publics qui éditent des bases de données avec les indicateurs réglementaires.

●        Les économistes qui consultent la maquette numérique pour établir des devis presque automatiquement avec un logiciel de métré comme Attic +.

●        Les entreprises qui utilisent le BIM pour mieux comprendre les ouvrages à bâtir, améliorer la gestion du chantier. D’autre part, elles peuvent aussi modifier, corriger et compléter la maquette numérique suivant l’évolution des travaux.

●        Les équipes de Facility Management qui exploitent la maquette BIM pour assurer une bonne maintenance du bâti après la livraison du bâtiment.

L’essor du BIM a donné naissance à de nouveaux emplois. Aujourd’hui, un BIM Manager figure parmi les acteurs du BTP. Sa mission consiste principalement à gérer les données de la maquette numérique. Il assure aussi sa structuration ainsi que ses droits d’accès. Nous y reviendrons plus tard !

Par ailleurs, le BIM met à contribution les développeurs informatiques directement au sein des entreprises du BTP, des bureaux d’études et ateliers d’architectes. En effet, des modules de programmation comme un kit de développement logiciel ou SDK (Software Development Kit) ou une interface de programmation d’application ou API (Application Programming Interface), donnent la possibilité à tous de créer de nouveaux outils BIM pour exploiter plus facilement les informations de la maquette.

Lire aussi:  Comment calculer la surface d'un volume de béton en m3 ?

La mission AMO BIM ou assistance à maîtrise d’ouvrage BIM

L’assistance à maîtrise d’ouvrage BIM aide le maître d’ouvrage à définir les objectifs BIM et à rédiger les documents liés aux objectifs en question. Il s’occupe également du contrôle qualité des livrables BIM, de l’analyse et de la validation de la convention BIM. L’AMO BIM accompagne le client dans la conduite des expérimentations. Il peut animer des ateliers d’acculturation sur le BIM. En clair, la mission de l’AMO BIM consiste à assister le maître d’ouvrage ou MOA dans la gestion des informations de la construction indiquées dans la maquette numérique.

Mission du BIM Manager pour un projet de construction

Nous avons mentionné le BIM Manager parmi les acteurs du BIM. Sa mission consiste à accompagner les équipes du projet de construction dans la création, dans la modification et dans l’usage de la maquette numérique. Pour endosser cette responsabilité, il rédige la convention BIM dans le respect du cahier des charges BIM de la maîtrise d’ouvrage. La convention BIM est un document stipulant les règles d’utilisation de la maquette numérique et attribuant le rôle de chaque acteur du projet de construction. Le responsable du BIM Management vérifie aussi la qualité des maquettes conçues par les différents intervenants avant de les transmettre à la maîtrise d’ouvrage.Demander des corrections

Written by Marc LEDOUX

Rédacteur web passionné de bricolage, de décoration et de peinture, je vous livre les dernières actualités en vous partageant mes dernières créations