in

Normes de sécurité des ralentisseurs routiers

Dans les villes, il existe de nombreux dispositifs qui permettent aux automobilistes de ralentir plus facilement leur vitesse, notamment en ligne droite. Outre les radars, on trouve également des dos d’âne qui incitent les automobilistes à diminuer leur vitesse, ou encore aux carrefours, aux passages piétons ou aux intersections.

Il s’agit pour la plupart d’installations contrôlées et publiques, mais certaines ne le sont pas ou ne sont pas aux normes. Lorsqu’ils se trouvent dans des zones où la vitesse est de 30 km/h (souvent des villages ou des ruelles), les ralentisseurs peuvent être extrêmement bénéfiques pour la sécurité routière car ils permettent d’éviter les accidents et les excès. Cependant, certaines municipalités utilisent les dos d’âne à mauvais escient, généralement en réponse aux demandes des habitants, ce qui peut causer des désagréments aux automobilistes et constituer un danger pour les cyclistes et les motocyclistes.

Pourquoi installer un dos d’âne ?

Les dos d’âne limitent la vitesse sur certains tronçons de route afin de protéger tous les usagers de la route. La vitesse excessive est à l’origine de la majorité des accidents en ville et fait partie des facteurs les plus importants en matière de sécurité routière. C’est aussi la première raison de la gravité des accidents. Plus la vitesse est élevée, plus l’accident est grave. Un ensemble d’équipements de circulation permet de réguler la vitesse sur les routes.

Il existe une variété de dos d’âne, qui conviennent aux routes publiques :

  • Les dos d’âne trapézoïdaux qui ont un plateau plus élevé et deux sections en pente.
  • Coussins et plateau. Les coussins comme le coussin berlinois sont des trapèzes en caoutchouc qui sont amortis pour inciter les automobilistes à réduire leur vitesse.
Lire aussi:  Choisissez l'appareil de levage qui vous convient !

Le dos d’âne trapézoïdal

Ce type de ralentisseur se reconnaît aux triangles blancs qui sont visibles sur la partie haute du ralentisseur. Il s’agit d’un dos d’âne incurvé.

Le ralentisseur est souvent annoncé par une flèche sur la verticale. Il est important de noter que la loi française interdit l’érection de passages à niveau sur le dos d’âne .

Le dos d’âne trapézoïdal diffère des dos d’âne car il est composé de trois éléments qui comprennent une plateforme surélevée ainsi que deux éléments inclinés. Il est essentiel d’avoir une voie de passage au-dessus du dos d’âne trapézoïdal.

Le coussin Berlinois

Les coussins berlinois et les ralentisseurs sous forme de plateaux ne sont soumis à aucune réglementation spécifique. Seules des recommandations concernant les normes ont été définies par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilite et l’amenagement (CEREMA).

Contrairement aux ralentisseurs et aux trapézoïdaux, le coussin ne couvre pas toute la longueur de la route et peut donc être installé sans gêne sur les routes empruntées aussi bien par les véhicules de transport public que par les poids lourds, les vélos et les deux-roues. Le coussin est marqué en amont. Si la chaussée est à double sens et comporte deux voies de circulation, un coussin doit être placé dans chaque voie.

Les coussins berlinois sont limités aux places de stationnement, aux lotissements qui ne sont pas situés dans des zones bâties et aux aires de repos et de service le long des autoroutes et des routes. Il est notamment interdit de placer des coussins berlinois sur les routes qui accueillent au moins 6 000 véhicules par jour ainsi qu’à l’entrée des zones bâties ou des routes à forte déclivité.

Lire aussi:  Que devez-vous savoir pour réussir le choix de votre constructeur de maisons à Lyon ?

Le guide technique du CEREMA recommande des dimensions spécifiques pour les coussins, à savoir

  • 6 et 7 centimètres de hauteur
  • Entre 2 et 4 mètres de longueur
  • Une largeur totale comprise entre 1,75 et 1,90 mètre.

Written by Marc LEDOUX

Rédacteur web passionné de bricolage, de décoration et de peinture, je vous livre les dernières actualités en vous partageant mes dernières créations