in

Les choses à savoir avant de se lancer dans la construction de sa piscine

La construction d’une piscine nécessite la prise en compte de certains prérequis et le déploiement de moyens financiers non négligeables. Quelles sont alors les choses à savoir avant de se lancer dans la construction de sa piscine? Découvrez-les ici !

L’emplacement

Le projet de construction de piscine ne doit pas être conçu en opposition à l’architecture globale de la maison. Il doit être en adéquation avec toute la construction. Pour cela, il faut absolument faire certaines démarches administratives. Ces dernières vont se baser sur les règles relatives à l’urbanisme. Pour une piscine de moins de 10m2, il est requis une déclaration de travaux. Tandis que pour une piscine de plus 10m2, il faut nécessairement un permis de construire. De même, il faut choisir le bon emplacement pour construire son bassin avec lapiscinekit.com.

L’emplacement de la piscine peut être décliné en trois types :

  • une piscine hors sol ;
  • une piscine enterrée ;
  • un bassin semi-enterré.

Il faut aussi que l’emplacement choisi pour la piscine soit ensoleillé, écarté des arbres, mais orienté vers le vent. S’il est question d’une piscine intérieure, le volume d’air dans la pièce doit être moyen, c’est-à-dire entre le plus fort et le plus faible. La luminosité doit également être optimale avec des baies vitrées à l’appui.

Les avantages et inconvénients d’une piscine intérieure

Une piscine intérieure est comme une mise en terre de façon traditionnelle. Plusieurs matières sont susceptibles de contribuer à sa réalisation. Il y a le bois, le béton coulé, le béton projeté ou encore la coque de polyester. Les avantages de la piscine intérieure sont divers. Elle a une longue durée d’utilisation et est plus sécurisée que la piscine extérieure à cause de la pièce dédiée qui l’abrite contrairement à la piscine extérieure qui possède une terrasse. Il n’y a pas besoin de bâche, car en fermant l’accès aux jeunes, on évite déjà tout accident. De plus, la piscine intérieure augmente systématiquement la valeur de la maison.

Lire aussi:  Comment installer une motorisation pour un portail battant ? : les étapes à suivre

Quant aux inconvénients de la piscine intérieure, ils sont aussi multiples :

  • le respect intrinsèque des recommandations d’isolation en termes d’humidité ;
  • l’exigence de l’utilisation des matériaux anti-corrosion ;
  • l’installation d’un déshumidificateur ;
  • l’exigence d’isolation des équipements techniques.

Il faut ajouter que la profondeur maximale est de 1,50m pour éviter la fragilisation des fondations de la maison. L’entretien de la piscine extérieure doit être aussi fait avec une grande rigueur et des moyens sophistiqués.

Le prix de construction

Le prix de construction d’une piscine connaît des variations liées au type de construction choisie. La construction hors sol s’avère la moins coûteuse. Si une piscine gonflable coûte aux alentours de 20 euros, voire plus, une piscine autoportante coûte entre et quelques milliers d’euros. De même, la piscine construite en kit est très solide, mais aussi onéreuse. Par exemple, pour un modèle tubulaire, il faut débourser 6000€ et à peu près 10000€ pour le modèle modulaire en acier. Si le modèle recherché est celui en bois exotique, il faut prévoir 15000€ et 6000€ pour les piscines modulaires en béton armé.

Pour la piscine enterrée, il faut débourser plus de 1500 à 3000€ pour le remblaiement, le coulage de dalle et le terrassement. En dehors de cela, en fonction de votre budget, vous pouvez opter pour :

  • une piscine en béton coulé : au moins 20 000 € ;
  • une piscine en béton projeté : au moins 25 000 € ;
  • une piscine en parpaing : environ 15 000 €.

Dans le devis, il faut demander au pisciniste de mentionner les tarifs de chaque étape du chantier.

Written by Marc LEDOUX

Rédacteur web passionné de bricolage, de décoration et de peinture, je vous livre les dernières actualités en vous partageant mes dernières créations