in

Comment réussir l’installation d’une salle de bain à l’italienne ?

Depuis quelques années, les douches à l’italienne intéressent de plus en plus de personnes en Europe et à travers le monde. Ce modèle de salle de bain procure à la fois, un accès facile, une sécurité optimale, un confort inégalable et un sentiment d’espace à ses utilisateurs. En plus, ce type de douche est recommandé pour les séniors et toute personne à motricité réduite. Toutefois, mal installée, l’usage d’une douche italienne peut engendrer une mauvaise expérience utilisateur, conséquente à de multiples désagréments. Pour éviter une telle situation, il est important de se renseigner sur les exigences techniques pour réussir l’installation de cette salle de bain sans marche.

Préparer la salle de bain et installer un système d’évacuation

Pour réussir l’installation d’une salle de bain à l’italienne, vous devez d’abord commencer par préparer le sol. En effet, c’est une étape qui consiste à creuser le sol à l’endroit où vous souhaitez mettre en place vos éléments sanitaires. Elle est non seulement indispensable pour l’installation du receveur, mais également pour les éléments de vidage de la douche. Ensuite, il faudra ragréer le sol afin d’avoir une surface bien plane et stabiliser le niveau de pose des équipements à installer.

Après avoir préparé le sol, vous devez maintenant mettre en place un système d’évacuation. Pour y parvenir, essayez de couper le tuyau d’évacuation à une hauteur raisonnable (au moins 4 cm en dessous du plancher). Veillez également à créer une bonne pente d’évacuation. Cette dernière doit être de 2 cm par mètre, soit 2 % de dénivelée. Par ailleurs, pour bien assurer sa fonction, le système d’évacuation nécessite un petit coup de pouce. Il faudra par exemple installer une pompe de relevage. Ce dispositif connu sous le nom de pompe de relevage W.C. peut vous permettre d’obtenir une parfaite évacuation des eaux-vannes.

Lire aussi:  Le retour des punaises de lit : comment s'en débarrasser ?

Effectuer le soubassement

Pour le soubassement d’une salle de bain à l’italienne, vous avez le choix entre deux options : soit vous vous servez des rehausses en polystyrène, soit vous réalisez une chape sèche. En effet, il vous faudra simplement fixer le système d’évacuation et y encoller les rehausses jusqu’à la hauteur convenable. En revanche, avec la chape sèche, c’est un peu complexe. D’abord, il faut coller une bande résiliente sur la périphérie de la réservation.

Après cela, il faut découper le tuyau d’évacuation au bon endroit avec les dimensions appropriées. Ensuite, essayez de combler le trou avec un mélange de sable et de ciment. Pour finir, lisser la chape et procéder à la fixation du système d’évacuation. L’étape suivante consiste à mettre en place votre receveur extra-plat.

Installer le receveur

Pour mettre le receveur de votre salle de bain en place, essayez de poser le joint d’étanchéité sur le siphon et procédez au collage du receveur sur le soubassement. Ensuite, tous les éléments de vidage ainsi que le tuyau d’évacuation doivent être vissés. Étant donné que les salles de bain à l’italienne sont parfois exposées à des problèmes d’évacuation, il est conseillé de miser sur une pompe de relevage eaux usées ou sur un broyeur W.C. pour bien évacuer les eaux grises.

Étanchéifier les murs et poser le carrelage

Après avoir installé le receveur, vous devez rendre les murs étanches. Dans ce cas, il est recommandé d’appliquer le produit d’étanchéité en deux couches. Toutefois, il faudra attendre que la première couche sèche d’abord avant d’appliquer. Après cela, vous pouvez maintenant penser au carrelage. Cette phase commence généralement par le receveur. Pour une salle de bain à l’italienne, il est conseillé d’utiliser un carrelage de sol antidérapant.

Lire aussi:  Pourquoi recourir aux services d’un spécialiste du nettoyage immobilier ?

L’installation du mitigeur et de la colonne de douche

Pour finir l’installation de votre douche au ras du sol, vous devez mettre en place, le mitigeur, la colonne de douche ainsi que la grille d’évacuation. Procéder à la restauration de l’alimentation en eau du logement pour vous assurer d’une absence totale de fuite. Lorsque vous aurez réalisé les finitions, vous pouvez vous servir de votre salle de bain.

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage