in

Comment réussir la construction d’un chalet en bois ?

Un chalet en bois peut offrir une grande qualité de vie et un certain bien-être personnel. Ce type d’habitation est notamment idéale pour les détentes en amoureux ou pour se retirer du brouhaha de la ville afin de passer un temps dans une atmosphère détendue.

Cependant, la construction d’un tel habitacle est un projet complexe qu’il est primordial de mûrir en prenant en compte tout ce qu’il faut pour le mettre en œuvre. Découvrez ici l’essentiel à savoir pour réussir la construction d’un chalet en bois !

La phase préparatoire

Une construction immobilière en général et un chalet en bois en particulier nécessite une importante préparation en amont. Il est nécessaire de commencer par choisir un terrain approprié. C’est la première des étapes de construction d’un chalet en bois en ce sens qu’il conditionne la structure et l’orientation de l’habitat en vue de l’isolation.

Il faut par la suite choisir un maître d’ouvrage pour la conduite des travaux. Ce choix doit se faire en analysant l’expérience, la compétence et la réputation de l’entreprise. Avec l’aide de cette dernière, vous pourrez définir le type de chalets que vous souhaitez avoir et élaborer le plan.

Le spécialiste choisi pour les travaux doit aussi aider à évaluer le coût de la construction. Selon le type de chalet et de ses dimensions, la construction (hors prix de la parcelle) peut varier entre 25 000 et 115 000 €.

Lire aussi:  À quelle fréquence entretenir les canalisations de sa maison ?

Par ailleurs, c’est également à la phase préparatoire que vous devez analyser votre capacité financière afin de demander un prêt ou solliciter des aides de l’État si nécessaires. Cette phase sert aussi à mener les démarches administratives comme la demande du permis de construire. La phase préparatoire peut durer jusqu’à 6 mois. C’est la plus importante et la plus longue.

La pose de la fondation

Une fois toute la préparation faite, le chantier de la construction du chalet en bois commence par la pose de la fondation. Un nivellement du sol peut être nécessaire selon la structure du terrain.

La réalisation de la fondation nécessite l’implantation des piliers et la pose des poutres devant soutenir le plancher. La fondation est une étape délicate qui requiert toute la compétence et toute la technicité du constructeur. On est sûr d’avoir un chalet solide lorsqu’elle est réussie.

La construction ou le montage du bâtiment

La construction proprement dite comporte trois parties. Il s’agit de l’installation du plancher, de l’élévation de la toiture et de la mise en place de la toiture.

Le plancher d’un chalet en bois se fait généralement avec du contreplaqué. Des agrafes en H peuvent être utilisées pour lier le matériau afin de garantir la solidité du matériau. Pour l’élévation des murs par contre, il est nécessaire de commencer par le mur de fond.

Les cloisons pourront alors être réalisées après que le bâtiment soit érigé. Comme dans toute autre construction, la toiture doit comporter la charpente et la couverture. Par ailleurs, il est primordial d’avoir la pente sur la toiture pour éviter les infiltrations.

Lire aussi:  Trouver un bon électricien - ce à quoi il faut faire attention

Les travaux de finition

Les travaux de finition prennent habituellement en compte l’électricité, la plomberie, l’aménagement et la décoration. Il est aussi primordial à cette étape de vérifier l’étanchéité du bâtiment. En suivant toutes ces étapes, vous aurez un chalet en bois solide qui peut être utilisé de nombreuses années durant.

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage