in

Comment aménager une chambre écologique pour son bébé

Saviez-vous que nous passons jusqu’à 90 % de notre temps dans des espaces clos ? Il est donc d’autant plus important que la chambre de votre enfant soit une invitation au bien-être. Nous vous expliquons pourquoi cela passe par un aménagement aussi écologique que possible et vous donnons quelques conseils pour aménager la chambre de votre enfant avec le moins de substances nocives possible.

Qu’il s’agisse de peinture murale, de meuble enfant, de tapis ou de jouets, tout ce qui se trouve dans la maison dégage des substances dans l’air ambiant, y compris des substances qui peuvent avoir une influence sur la santé et le bien-être de votre enfant. La peau des bébés est encore plus fine et plus perméable que celle des adultes. De plus, dès que votre petit explorateur devient mobile, il commence à explorer son environnement avec tous ses sens, en particulier avec sa bouche. Les enfants sont donc automatiquement plus exposés aux polluants présents dans leur environnement et, comme leur organisme est encore en développement, ils y sont plus sensibles. C’est pourquoi vous devez veiller à ce qu’il n’y ait pas de substances nocives telles que des composés organiques volatils, des plastifiants ou des insecticides dans la chambre de votre enfant.

FAIRE ATTENTION AU REVÊTEMENT DE SOL

Le sol est le terrain de jeu créatif sur lequel votre enfant passera probablement beaucoup de temps au cours des prochaines années. Si vous avez une influence sur le revêtement de sol de votre appartement ou de votre maison, il est préférable de choisir une variante en matériau naturel inoffensif. Il peut s’agir, par exemple, d’un sol entièrement en bois. Important : lors de la pose du sol, vous devez vous assurer que la colle utilisée est également exempte de substances nocives. Si vous ne pouvez pas changer le sol, un tapis ou une moquette peut contribuer à créer une atmosphère accueillante dans la chambre d’enfant. Là encore, les matériaux naturels tels que la laine, le sisal, le coco ou le jute sont les meilleurs choix.

Lire aussi:  Top 10 des technologies et solutions d'énergie verte pour l'amélioration de l'habitat

CHOISIR LA BONNE PEINTURE

La couleur des murs de son royaume accompagnera probablement votre petit explorateur pendant un bon moment. En plus d’une teinte attrayante, il est donc important de choisir une peinture qui dégage le moins de substances nocives possible. La peinture ne doit pas contenir de solvants ou d’autres composants dangereux tels que des conservateurs ou des plastifiants et doit être respirante. Différents labels écologiques vous renseigneront sur l’innocuité de la peinture. Le mieux est de demander conseil directement dans un magasin spécialisé.

ACHETER DES MEUBLES FABRIQUÉS AVEC DES MATÉRIAUX AUSSI PEU TOXIQUES QUE POSSIBLE

Les meubles fabriqués à partir de matériaux naturels renouvelables sont non seulement plus durables, mais aussi plus intemporels et plus résistants que les autres matériaux, ce qui les rend idéaux pour la chambre de votre enfant. Le bois, en particulier, a une influence positive sur le climat intérieur grâce à ses propriétés respirantes : la surface à pores ouverts du matériau absorbe l’humidité et la restitue, régulant ainsi l’humidité de l’air. Pour que la surface reste respirante, vous devez vous assurer qu’elle n’a pas été traitée chimiquement, mais uniquement avec des huiles et des cires naturelles. Tous les bois ne se valent pas : les bois locaux comme le bouleau, le hêtre ou l’épicéa sont plus durables que les bois tropicaux en raison de leurs courtes distances de transport, et le bois massif est plus écologique que l’aggloméré, qui peut avoir été traité chimiquement.

CHOISIR DES TEXTILES NON POLLUANTS

Non seulement les meubles, mais aussi les textiles de la chambre d’enfant influencent l’atmosphère de la pièce et peuvent contenir des substances nocives. C’est pourquoi il faut également faire attention aux matériaux utilisés pour les rideaux, les coussins, les couvertures et les matelas. Les pièces produites de manière durable à partir de tissus naturels comme le coton, le lin et la laine sont un meilleur choix pour la chambre de votre petit explorateur que les matières synthétiques comme le polyester et autres. Les textiles naturels possèdent non seulement des propriétés autonettoyantes, mais le risque d’allergie est également beaucoup plus faible grâce à l’absence d’adoucissants et d’autres produits chimiques.

Lire aussi:  Énergie et environnement : quel système de chauffage écologique choisir ?

Written by Marc LEDOUX

Rédacteur web passionné de bricolage, de décoration et de peinture, je vous livre les dernières actualités en vous partageant mes dernières créations