in

5 étapes pour mettre son réseau électrique aux normes

Avec les risques (incendie, panne de courant, etc.) liés à l’utilisation d’une ancienne installation électrique, il est très important de mettre aux normes son réseau électrique. Pour cela, nous vous invitons à découvrir dans ce billet les étapes nécessaires pour réussir cette opération cruciale pour la sécurité des biens et des personnes.

Étape 1 : la maîtrise des contours de la norme électrique NFC 15-100

L’installation du réseau électrique domestique en France est régie par la norme NFC 15-100. En effet, c’est cette norme qui définit les règles d’élaboration et d’installation du réseau électrique dans les ménages. Pour garantir une sécurité optimale des personnes et des biens, ainsi que le bon fonctionnement du dispositif, cette norme subit de temps à temps des mises à jour. De ce fait, la dernière version de la norme NFC 15-100 est obligatoire pour :

  • Les nouvelles constructions ;
  • Les nouvelles pièces non raccordées à l’électricité dans le cadre de travaux d’agrandissement ;
  • Les logements qui doivent subir une rénovation électrique lourde.

Toutefois, en dehors des impositions faites par le législateur, il est généralement conseillé aux propriétaires des anciens logements de mettre aux normes leurs réseaux électriques pour leur propre sécurité, et pour bénéficier des avantages relatifs aux nouvelles mesures. Rendez-vous sur https://www.deal.be/ pour plus de détails.

Lire aussi:  Comment choisir fabricant de véranda ?

Étape 2 : Faire la différence entre une mise en sécurité et une mise aux normes électriques

Vous ne devez pas confondre une mise aux normes électriques à une mise en sécurité. En effet, la mise en sécurité électrique concerne les travaux nécessaires pour respecter les exigences minimales en matière de sécurité. Il peut s’agir par exemple du remplacement d’un tableau électrique vétuste, ou du remplacement de fils usés. Bref, tout ce qu’il faut pour s’assurer de la sécurité des occupants.

La mise aux normes en ce qui la concerne consiste à changer complètement l’installation électrique d’une habitation en respectant de façon stricte la norme en vigueur. Non seulement cette opération garantit une sécurité optimale aux occupants, elle leur apporte plus de confort.

Étape 3 : Définir votre projet de rénovation électrique

Pour mettre à jour votre réseau électrique, il est important de définir au préalable vos besoins.

Alimentation générale

Si vous disposez d’une alimentation triphasée, c’est le moment de changer ce dispositif par une alimentation monophasée qui vous coûtera moins cher. Assurez-vous par ailleurs que l’installation soit dotée d’un dispositif de coupure générale rattaché à votre compteur électrique. Pour finir, veuillez vérifier la section du câble d’alimentation, le branchement du tableau électrique et le raccordement à la terre qui est indispensable dans la sécurisation d’une installation électrique.

Le tableau électrique

Une bonne mise aux normes électrique nécessite l’adoption d’un tableau électrique moderne comme un coffret de communication muni de prise RJ45 (prises Ethernet). Veuillez par ailleurs vous assurer du respect de la hauteur du tableau électrique (ainsi que de sa position dans la Gaine Technique Logement) définie par la norme. Pour finir, vous devez vous assurer que :

  • Les interrupteurs différentiels sont installés en tête de rangée du tableau ;
  • Les disjoncteurs divisionnaires sont adéquats ;
  • Le parafoudre installé est adapté à votre situation géographique.
Lire aussi:  Installation d'une cuisine équipée : quels avantages ?

Étape 4 : Identifier un professionnel qualifié

Après avoir défini votre projet de mise aux normes électrique, vous devez ensuite faire appel à un professionnel rompu à la tâche comme l’électricien Alain Delavignette à Liège pour sa mise en œuvre. En effet, en raison de la sensibilité de l’opération, vous devez absolument éviter l’improvisation et l’amateurisme.

Pour opérer un choix judicieux, veuillez vérifier si l’artisan dispose des certificats nécessaires pour effectuer les travaux. Les critères tels que l’expérience et la réputation doivent également pris en compte dans votre choix. Dans tous les cas, que ce soit à travers le bouche-à-oreille, ou la consultation de plateformes spécialisées en ligne, vous trouverez un artisan compétent pour vos travaux de mise aux normes électriques.

Étape 5 : S’assurer de l’application des nouvelles normes pièce par pièce

Après la mise aux normes de votre installation électrique par le professionnel, il vous revient de faire une utilisation judicieuse du dispositif pour profiter pleinement de ses avantages. En effet, la norme électrique NF C 15-100 impose un minimum d’appareillages électriques à installer par type de pièce. Ainsi, que ce soit au salon, dans une chambre ou dans la salle de bain, vous devez veiller au respect du seuil fixé par le législateur.

Written by Lucas PASSEL

Rédacteur - Bricoleur, je vous emmène dans mon univers peinture, bricolage et jardinage