Les cloisons sont des plans verticaux qui servent à séparer les espaces intérieurs des bâtiments en pièces et en zones de circulation comme les couloirs. Les types de cloisons de séparation et leurs applications sont examinés dans les sections suivantes.

Types de cloisons de séparation
Selon le matériau utilisé, les cloisons peuvent être divisées en différents types :

Cloison de séparation en brique
Mur de séparation en briques d’argile
Mur de séparation en verre
Mur de séparation en béton
mur de séparation en dalles de plâtre
Cloison de séparation en lattes métalliques
Paroi de séparation en tôle .
cloison de séparation en laine de bois
Cloisons en bois

1.Mur de séparation en briques


Il existe trois types de cloisons de séparation en briques, à savoir les cloisons de séparation en briques pleines, les cloisons de séparation en briques renforcées et les cloisons de séparation en briques à emboîtement.

Cloison de séparation en briques pleines
Le mur est construit à partir de briques pleines, il est ordinaire et rentable
Les briques sont posées dans du mortier de ciment.
L’épaisseur d’un mur de séparation en briques pleines est de 10 cm ou d’une demi-brique.
La hauteur recommandée est de 2 m maximum pour une construction en une journée
Il est plâtré des deux côtés
Solide et résistant au feu si le mur de briques est construit correctement

Mur de séparation en briques renforcé
La cloison est similaire à une cloison en brique ordinaire, mais la brique renforcée est beaucoup plus solide grâce à la mise en place de renforts.
Les renforts, qui proviennent de bandes de grillage métallique ou de fer nu, sont placés tous les trois ou quatre rangs.
La largeur des bandes de fil métallique renforcées varie de 25 à 28 mm et leur épaisseur est de 1,6 mm.
Le diamètre des barres d’acier est de 6 mm.
L’épaisseur du mur égale à 10 cm ou une demi-brique
Ce type de cloison est utilisé lorsqu’une meilleure liaison longitudinale est nécessaire et lorsque la cloison doit supporter d’autres charges superposées.

Mur de séparation en briques
Le mur de séparation en brique est constitué d’une maçonnerie construite dans un cadre d’éléments en bois.
L’ossature en bois est constituée de poteaux verticaux (montants). Les éléments horizontaux (taquage).
Les pièces de blocage sont logées dans les goujons à une distance verticale de 60 à 90 cm.
L’ossature en bois assure la stabilité de la cloison contre les charges latérales et les vibrations dues à l’ouverture de la porte et des fenêtres adjacentes
Les briques sont généralement posées à plat, mais elles peuvent aussi être posées sur chant
La maçonnerie est plâtrée des deux côtés.
Le mortier de ciment est utilisé dans une proportion de 1 par 3
La taille des goujons et de l’emboîtement dépend de l’épaisseur de la paroi de séparation.
Pour une cloison de 10 cm d’épaisseur, la largeur des montants et des emboîtements doit être de 15 cm, de sorte qu’après le crépissage des deux faces de la maçonnerie, la charpente en bois puisse se terminer à fleur de la face du mur.
Les surfaces de la charpente en bois qui entrent en contact avec la maçonnerie sont enduites de goudron de houille.
Le mortier utilisé peut ne pas bien adhérer aux éléments en bois et la maçonnerie risque donc de se détacher après un certain temps.

2.Mur de séparation en briques d’argile


Les blocs qui sont utilisés pour les murs de séparation en briques d’argile sont fabriqués en argile ou en terre cuite.
Les blocs peuvent être creux ou pleins
Les briques creuses en terre cuite sont couramment utilisées pour les cloisons légères
Les blocs sont placés dans du mortier
Les cloisons de séparation en briques creuses sont rigides, économiques, solides, résistantes au feu et constituent un bon isolant thermique et acoustique.
Les dimensions des blocs creux diffèrent en fonction de la texture du matériau.
L’épaisseur de ce type de cloison varie entre 6 cm et 15 cm.
Les cloisons de séparation en briques creuses sont construites de la même manière que les murs porteurs structurels.
Des rainures sont prévues sur le dessus, le dessous et les côtés du bloc pour améliorer l’adhérence entre le bloc et le plâtre.

3.Cloisons de séparation en verre


Ces cloisons sont bon marché, légeres et faciles à construire.Elles offrent une isolation raisonnable de la vie privée et du bruit. Ces murs sont construits à partir de feuilles de verre ou de blocs de verre creux .

Paroi de séparation en feuilles de verre
Le mur est construit en fixant une feuille de verre dans un cadre en bois.
Les feuilles de verre sont fixées dans une ossature en bois à l’aide de baguettes en bois ou de mastic.
La charpente en bois se compose d’un certain nombre de poteaux horizontaux et verticaux, convenablement espacés, pour diviser toute la surface en plusieurs panneaux.
Les panneaux peuvent être rectangulaires ou carrés et leur taille varie selon le choix de chacun.

Les cloisons en verre sont légères, résistantes à la vermine, à l’humidité et au bruit.
Le verre armé, le verre pare-balles et le verre à trois couches sont des exemples de feuilles de verre résistantes qui conviennent à la construction de cloisons de séparation en feuilles de verre.

Paroi de séparation en blocs de verre creux

Les blocs de verre creux sont des unités de verre translucides qui sont légères et fabriquées avec différentes épaisseurs, formes et tailles.
La taille des briques de verre creuses carrées, qui est la plus utilisée, est de 14X14cm ou 19X19cm avec une épaisseur de 10cm.
Les bords des joints sont peints à l’intérieur et poncés à l’extérieur pour faciliter l’adhérence entre le mortier et le bloc de verre.
Les faces avant et arrière sont soit décorées, soit laissées unies.
Le bloc de verre est posé dans un mortier de ciment, de chaux ou de sable fin (1par1par4)
Tous les joints doivent être remplis de manière adéquate
Des bandes métalliques de renforcement sont placées tous les trois ou quatre rangées pour une hauteur de bloc pouvant aller jusqu’à 15.
Un renfort est placé à chaque rangée si la hauteur des blocs dépasse 25 cm.
Il existe un autre type de bloc de verre avec des rainures d’extrémité.

4 Paroi de séparation en béton


Le mur est constitué de dalle de béton, lisse ou armé, supportée par des éléments verticaux. Ces dalles peuvent être soit préfabriquées, soit coulées sur place.

Cloison de séparation en béton coulé sur place
L’épaisseur varie de 80 mm à 100 mm
Il est coulé de façon monolithique avec des colonnes intermédiaires
Il est rigide et stable tant dans le sens vertical qu’horizontal, mais le cadre est coûteux.
L’armature, constituée de barres d’acier ou de tissu B R C, est placée au centre de l’épaisseur de la paroi.

Mur de séparation en dalles de béton préfabriquées

Le mur est construit à partir de dalles de béton préfabriquées,
l’épaisseur des éléments préfabriqués varie de 25 mm à 40 mm
les unités préfabriquées sont fixées à des postes préfabriqués
les joints doivent être remplis de mortier

Cloisons construites à partir d’éléments préfabriqués spéciaux
Le mur est construit à partir d’éléments préfabriqués en forme de T ou de L
des cloisons légères et creuses peuvent être construites sans qu’il soit nécessaire de recourir à des poteaux verticaux
un mélange de mortier de ciment dans une proportion de 1 par 3 est utilisé pour le jointoiement

5.Mur de séparation en dalles de plâtre


Les dalles ou plaques de plâtre sont fabriquées à partir de gypse ou de plâtre de Paris brûlé, mélangé à de la sciure ou à d’autres matières fibreuses pour en réduire le poids
Unités de dalles de plâtre préparées dans un moule en fer ou en bois de 1 à 2 m de long, 30 cm de haut et 50 à 100 mm d’épaisseur.
elles sont dotées de rainures appropriées pour créer des joints rigides
La surface des dalles de plâtre peut être lisse ou rugueuse. La première n’est pas crépie mais la surface rugueuse sert de clé pour le plâtre.

Cloison de séparation en lattes métalliques
Les cloisons de séparation en lattes métalliques sont minces, solides, durables et considérablement résistantes au feu.
Les cloisons de séparation en lattes métalliques sont construites en plaçant verticalement des profilés de 2 cm ou 2,5 cm et en y fixant des lattes métalliques sur un côté.
Le plâtre est appliqué sur les deux côtés du métal
Si une cloison creuse est nécessaire, des lattes métalliques sont fixées aux canaux sur les deux côtés, puis du plâtre est appliqué.

Cloison de séparation en tôle
Murs de séparation construits à partir de plaques d’amiante-ciment ou de tôles galvanisées fixées à un cadre en bois ou en acier.
Cette technique est surtout adopté pour les ouvrages à caractère temporaire.
Ces murs sont économiques, légers et assez rigides s’ils sont construits correctement.
La dalle est constituée d’un noyau à laquelle est fixée de chaque côté la feuille d’amiante-ciment ordinaire. L’utilisation de ces dalles rend la cloison plus résistante au feu et lui confère de bonnes propriétés d’isolation thermique et acoustique.

Cloison de séparation en laine de bois
La laine de bois est constituée de longues fibres de bois enchevêtrées, non compactées, enduites et liées par du ciment ou du plâtre, et dont la surface ouverte et rugueuse constitue une excellente clé pour le plâtre.
C’est un bon isolant thermique et phonique.

6.Mur de séparation en bois


Ce type de cloisons, qui consiste en une ossature en bois, est soutenu soit par le sol en dessous, soit par des parois latérales.
L’ossature est constituée d’un ensemble rigide d’éléments en bois qui peuvent être crépis ou recouverts de planches, etc. des deux côtés.
Ces cloisons ne sont pas résistantes au feu et le bois formant la cloison est susceptible de se décomposer ou d’être rongé par les insectes.
L’utilisation de cloisons en bois est en diminutionactuellement